Gaz Hilarant : Pour Une Consommation Responsable Du N₂O


Dernière édition :
Publié :
Catégories : BlogL'éducation aux drogues

Consommation N₂O


Le protoxyde d’azote, ou gaz hilarant, est une substance récréative populaire. Cliquez ici pour découvrir comment en consommer de manière sûre et responsable.

Le gaz hilarant est composé de protoxyde d’azote, un composé chimique naturel qui, à température ambiante, est un gaz ininflammable et incolore avec un goût légèrement sucré, presque métallique.

En plus d’être présent partout, des bombes de crème chantilly aux voitures de course, l’azote est aussi couramment utilisé comme substance récréative. Et c’est facile de voir pourquoi : c’est légal, bon marché, et ça produit une montée fiable d’euphorie.

Mais comment faire exactement pour consommer du gaz hilarant (ou proto) ? Lisez ces instructions simples pour une consommation responsable du protoxyde d’azote.

UTILISEZ DES BALLONS COMME MÉTHODE D’ADMINISTRATION

Utilisez Des Ballons

Il existe de nombreuses façons de consommer le gaz hilarant : vous pouvez l’inhaler à partir de bombes de chantilly ou d’aérosols de cuisine, mais nous suggérons toujours d’utiliser un ballon en combinaison avec une cartouche et un siphon à crème.

Ne pas utiliser les ballons et inhaler directement à partir d’une cartouche peut geler votre bouche et vos voies respiratoires, en provoquant de graves blessures. De plus, en inhalant le gaz directement à partir de la cartouche, la vitesse est plus difficile à contrôle, ce qui pourrait vous pousser à faire une « overdose » et à vous évanouir – ce qu’il faut éviter. Donc, pour des résultats fiables et sûrs, utilisez un ballon.

Soufflez simplement de l’air dans un ballon, attachez-le à votre cartouche d’azote et remplissez le ballon avec le gaz. Assurez-vous de bien fermer l’embout du ballon pour que le gaz ne s’échappe pas.

Inspirez ensuite de l’air, placez l’embout du ballon dans votre bouche, libérez-en le contenu lentement dans votre bouche, puis inhalez. Gardez le gaz dans vos poumons pendant quelques secondes, puis soufflez comme si vous fumiez sur un joint et répétez.

Assurez-vous d’y aller doucement ; même si le gaz hilarant crée une amusante sensation d’euphorie, il peut également provoquer des vertiges ou nausées chez certaines personnes.

N2o Cracker + Cartouche

Voir produits N²O

SOYEZ CONSCIENT DES RISQUES DE SANTÉ

N2O Peut Entraîner Un Évanouissement

Malheureusement, nous vivons dans un monde où la plupart des choses qui nous apportent de bonnes sensations ont certains risques pour la santé. Et le gaz hilarant fait partie de la liste. Cependant, il est considéré comme étant une substance à faible risque, ce qui signifie qu’il n’est pas aussi nocif que d’autres substances.

Au 19ème siècle, certains chercheurs médicaux ont émis l’hypothèse que le fait d’inhaler de l’azote pourrait soigner des maladies pulmonaires comme la tuberculose. Cependant, nous savons de nos jours qu’il peut en réalité endommager les tissus pulmonaires.

Comme nous l’avons déjà mentionné, le protoxyde d’azote peut aussi entraîner des vertiges, de la nausée ou même des vomissements. C’est un effet secondaire courant lors de l’utilisation du gaz comme anesthésiant pendant une opération chirurgicale, par exemple.

Voici quelques autres risques de santé de la consommation récréative de protoxyde d’azote :

  • Une absorption directement à partir d’une cartouche ou d’une bombe peut geler la bouche et les voies respiratoires. Ce qui peut provoquer de graves blessures dues au gel sur la bouche, les lèvres et les cordes vocales.
  • Inhaler trop d’azote peut entraîner un évanouissement et une perte de conscience.
  • Combiner le proto et d’autres substances augmente le risque de bad trip.
  • Utiliser du protoxyde d’azote quand vous avez un rhume peut endommager les muqueuses. Ceci peut provoquer des douleurs dans l’oreille ou, dans les cas graves, une perte d’audition permanente.
  • Une consommation chronique d’azote provoque des carences en vitamine B12. Ces carences peuvent entraîner des problèmes neurologiques.
  • Consommer du protoxyde d’azote n’étant pas de qualité alimentaire ou conçu pour la consommation humaine peut vous exposer à des risques additionnels, mais ceci n’est pas clair à 100 %.
  • Inhaler du gaz azoté peut introduire de petites particules métalliques dans vos poumons.

SUIVEZ CES CONSEILS POUR PLUS DE SÉCURITÉ

Conseils Pour Plus De Sécurité

Voici des conseils de base conçus pour vous aider à minimiser les risques de santé liés à la consommation de proto :

  • Utilisez du gaz propre, de qualité alimentaire (comme celui contenu dans les cartouches pour chantilly ou crackers).
  • Administrez toujours le proto en utilisant la méthode au ballon expliquée plus haut. Ne consommez jamais directement l’azote à partir d’une cartouche ou d’une bombe.
  • N’inhalez jamais un ballon entier. Consommez toujours l’azote en petites doses.
  • Respirez de l’air avant d’inhaler le gaz afin d’éviter de priver votre corps de trop d’oxygène.
  • Conservez l’azote dans un lieu frais et obscur. N’exposez jamais vos cartouches à une chaleur extrême ou à une flamme directe, car elles exploseraient, pouvant provoquer de graves blessures.
  • Soyez toujours assis en consommant du gaz hilarant.
  • Ne mélangez pas le proto à d’autres substances, comme l’alcool ou d’autres substances récréatives.
  • Ne consommez pas de gaz hilarant durant la grossesse.

Steven Voser

Écrit par: Steven Voser
Steven Voser est un journaliste indépendant nominé aux Emmy Award avec beaucoup d'expérience. Grâce à sa passion pour le cannabis, il consacre beaucoup de son temps à l'exploration du monde de la weed.

De nos auteurs