Comment mon ami a évité la douleur chronique grâce au cannabis

Publié le :
Catégories : BlogCannabis médical

Comment mon ami a évité la douleur chronique grâce au cannabis

Le seul effet secondaire du traitement à base de cannabis contre la douleur chronique qu'un de mes amis proche a dû subir, c'est le stéréotype du cannabis comme drogue récréative.

Le seul effet secondaire du traitement à base de cannabis contre la douleur chronique qu'un de mes amis proche a dû subir, c'est le stéréotype du cannabis comme drogue récréative.

Il n'est pas malade en phase terminale, sa maladie ne va pas le tuer. La douleur qu'il doi supporter est toutefois si terrible qu'elle rend sa vie insupportable et difficile à apprécier. Ce qu'il espère n'est alors pas grand chose : pouvoir dormir une nuit entière sans être réveillé par la douleur, pouvoir vivre une journée entière comme tout le monde.

Le centre anti-douleur qui s'occupait de lui lui avait donné rendez-vous, quand il s'était plaint d'une augmentation de ses souffrances. Un rendez-vous pour neuf mois plus tard. Il s'attendaient à ce qu'il attende neuf mois, 270 nuits sans sommeil. Même après avoir vu un bon nombre de docteurs dans le privé, ce qui lui a coûté une petite fortune, il n'avait toujours pas de solution ni de réponses, juste des hochements de tête et plus de questions.

Tout ce qu'il se voyait proposer était des analgésiques et médicaments anti-douleur toujours plus puissants. Ceux-ci devaient être pris plusieurs fois par jour, avec des doses en augmentation pour pouvoir faire le moindre effet. Le problème avec les médicaments, cependant, est que ceux qui marchent ont de terribles effets secondaires et finissent par ne plus être efficaces au bout d'un moment. Ils peuvent être utilisés après une opération chirurgicale, pour quelques jours ou semaines, mais certainement pas pendant des mois ou des années, car ils détruisent vos reins et votre foie, sans parler des problèmes de concentration au quotidien.

Il avait donc essayé sans succès la médecine conventionnelle. Il s'est alors tourné vers l'acupuncture, les traitements au laser, la physiothérapie, la méthode Feldenkrais et presque tout ce que la médecine non-conventionnelle peut offrir, sans aucune amélioration. Pendant un moment, il pensait avoir trouvé une solution avec l'hydrothérapie, un genre d'exercice sur une planche flottante dans une piscine d'eau chaude. Le remède, cependant, à fait long feu et au final la situation s'est aggravée.

Bien que ce soit une solution évidente et probablement la substance la moins dangereuse pour les patients, le cannabis médical ne lui a pas été proposé une seule fois par toutes les personnes à qui il a parlé de ses douleurs chroniques. Le cannabis ne déclare pas la guerre à vos organes vitaux et, si utilisé correctement, il vous permet de fonctionner normalement. Il existe des retours d'expérience très positifs de la part d'un nombre grandissant de patients heureux de vois leur douleur disparaître après avoir commencé à utiliser du cannabis.

Un exemple est le territoire d’Israël, où la communauté du cannabis médical est assez forte et où un nombre de plus de 10 000 personnes a bénéficié de ce traitement. Le cannabis, toutefois, ne peut être prescrit que dans les cas mettant en danger la vie du patient. En fait, si il n'y a aucun autre moyen de sauver la vie du patient, le Ministère de la Santé autorise gentiment l'usage du cannabis. Toutefois, si votre condition est stable, vous n'avez aucune chance d'en bénéficier, quelle que soit l'intensité de la douleur. Comme souvent avec les procédures bureaucratiques, l'accès à la solution la moins dommageable est rendu le plus difficile possible.

Pourquoi s'ennuyer à passer par le chemin légal, vous pourriez vous demander, si vous pouvez juste aller au coin de la rue et en revenir avec un bon gros joint ? Faire juste comme tous les usagers récréatifs ? Le problème est dans la qualité du produit : ce qu'on peut se procurer au marché noir est rarement le genre d'herbe qui marche le mieux pour les troubles médicaux, sans parler de son prix qui est bien plus élevé. Et en plus, pourquoi quelqu'un qui veut simplement que sa douleur disparaisse devrait avoir à enfreindre la loi ? Quelles lois mon ami a-t-il enfreint pour ressentir tant de douleur ?

Mon ami a retrouvé l'espoir, grâce à Yael German, une personne qui pense être capable de mener une vraie révolution à ce sujet. Elle a mis fin à une procédure vieille de plusieurs décennies d'ajout de fluorure à l'eau du robinet, ce qui a été depuis longtemps prouvé comme étant inutile et dangereux. Elle a eu le courage de dire finalement STOP. En tant que Ministre de la Santé d'Israël, elle a le courage de briser un autre tabou en permettant la diffusion plus large du cannabis.
La vraie absurdité de tout ça est devenue évidente à mon ami, quand il a enfin reçu une prescription pour du cannabis médical de l'un de ses docteurs. Malgré cette prescription, il lui faut aussi une autorisation spéciale du Ministère de la Santé, ce qui est presque impossible à avoir. Si sa demande aboutit, ils "le contacteront". Malheureusement personne ne peut lui dire quand, si jamais ça arrive un jour.

Depuis des mois, mon ami ne se sépare plus de son téléphone, même pour une seconde, espérant qu'ils finissent par appeler. Il dort même avec, va aux toilettes avec, et attend pour cet appel qui, c'est de plus en plus évident, ne viendra jamais ...

comments powered by Disqus