Comment Et Quand Faire Du Lst Sur Des Plants De Cannabis

Le palissage à faible stress, ou LST, est une méthode de palissage qui nécessite de plier et attacher les tiges et les branches pour encourager une croissance plus efficace et plus productive des plants de cannabis. Voici comment l’appliquer.

Low Stress Training du Cannabis : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

Le palissage à faible stress une approche simple et à faible impact pour améliorer les rendements de presque tous les types de plants de cannabis. Dans ce guide, nous vous expliquerons tout ce qu’il faut savoir de cette technique dont un guide étape par étape et quelles variétés bénéficieraient le plus de cette méthode douce de persuasion.

Qu’Est-Ce Que Le Palissage À Faible Stress (Lst) ?

Qu’est-Ce Que Le Palissage À Faible Stress (LST) ?

L’art du palissage à faible stress (LST pour faire simple) est un concept assez direct. En pliant et attachant délicatement les plants, on peut accroître l’exposition lumineuse aux sites de têtes qui seraient généralement dans l’ombre.

Laissés seuls, les plants de cannabis ont tendance à développer une large branche de têtes principale et la structure globale du plant va se former en un sapin de Noël. Cette dominance apicale n’endommagera aucunement vos plants, mais si l’on manipule la canopée en l’aplatissant, les récompenses de la récolte seront multipliées.

L’objectif du LST est de créer une canopée plate et uniforme : plutôt que d’avoir une seule branche de têtes principale, on obtient multiples sites de têtes viables. Et bien entendu, qui dit un nombre accru de sites de têtes dit une récompense que désirent tous les cultivateurs : de plus gros rendements !

Articles liés

5 Façons D’augmenter Les Rendements Du Cannabis

Avantages Et Inconvénients Du Lst

Comme avec toutes les choses de la vie, il y a forcément des avantages et des inconvénients avec le LST. Cependant, vous serez ravi d’apprendre que les avantages sont bien plus conséquents que les inconvénients.

2 advantage

Avantages

LST : Avantages

  • Le LST nécessite peu de pratique pour être maîtrisé

    Avec seulement quelques outils nécessaires pour implémenter le LST, c’est vraiment aussi facile qu’on peut l’imaginer. Tant que vous êtes prêt à y mettre du temps pour ajuster votre canopée au fur et à mesure, rien ne pourrait être plus simple. Le palissage à faible stress est véritablement une technique qui peut être faite par les débutants.

  • Rendements améliorés

    En exposant votre canopée à davantage de lumière, vous ne ferez face qu’à un seul résultat : plus de têtes. De meilleurs rendements sous-entendent non seulement une plus-value qualitative, mais aussi une plus grosse récolte à consommer.

  • N’endommage pas les plants

    Avec le LST, on n’a pas besoin de pincer, couper, dénuder ou endommager nos précieux plants. On va simplement les guider pour atteindre leur meilleur potentiel. Si l’idée d’étêter vos plants vous fait peur, le LST est une technique idéale pour vous.

  • Fonctionne avec les variétés féminisées et à autofloraison

    Nous détaillerons davantage ce point sous peu, mais le LST fonctionne avec presque tous les types de cannabis. Et même si les autoflos sont en course contre la montre pour atteindre leur floraison, il y a de multiples raisons d'exploiter le LST avec elles.

1 disadvantage%20(1)

Inconvénients

LST : Inconvénients

  • Le LST nécessite un entretien constant

    Bien qu’on n’aura pas besoin d’étêter ou tailler, le LST nécessite quand même une certaine surveillance. Pour des résultats optimaux, il vous faudra surveiller vos plants au moins deux fois par semaine. Si vous comptez cultiver du cannabis sans avoir trop besoin de vous en occuper, le LST n’est pas l’idéal.

  • Léger risque de briser les tiges

    Les plants de cannabis sont extrêmement versatiles, et peuvent tous supporter à un certain degré leur lot de défis. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’ils sont indestructibles. Briser une tige ou des branches durant le LST est tout à fait possible, d’autant plus au fur et à mesure du vieillissement des plants.

  • Ne convient pas aux larges cultures en extérieur

    Plus un plant est grand, plus vous aurez besoin de palisser. Si vous prenez en compte que la plupart des plants auront besoin d’être ajustés plusieurs fois par semaine, vous risquez de faire face à un effort interminable si vous avez une culture d’une taille conséquente en extérieur.

Le Lst Et Le Hst Sont-Ils Si Différents

Le LST et le HST Sont-Ils Si Différents

Comme le titre le suggère, le LST repose sur un stress minimal pour les plants tout en influençant la façon dont ils se développent. Un palissage à haut stress quant à lui nécessitera de l’étêtage, du mainlining, et de la taille FIM pour obtenir le même résultat.

La différence principale avec le HST est le fait qu’il nécessite de retirer les feuilles, les tiges ou carrément toute une partie d’un plant pour le forcer à se développer d'une façon bien spécifique. Ces processus vont causer beaucoup plus de stress pour le plant, et s’ils ne sont pas réalisés correctement et au bon moment, ils pourront finir par causer plus de tort que de bien. Cela étant dit, le HST repoussera le potentiel de vos plants jusqu’à ses derniers retranchements et vous permettra d’obtenir des rendements bien plus importants qu’avec le LST.

Bien qu’il soit tout à fait possible de combiner les techniques de LST et HST, la plupart des cultivateurs préfèrent largement choisir l’option la moins stressante. Néanmoins, si nous devions recommander au moins une technique de HST à coupler au LST, ce serait l’étêtage. Cette technique cherche à tout prix à briser cette dominance apicale et n’a besoin d’être faite qu’une seule fois. Veuillez vous référer à l’étape 2 de notre guide du LST ci-dessous pour découvrir quand il faudrait faire votre étêtage.

Comment Appliquer Le Lst

Comment Appliquer Le LST

Maintenant que l’on connaît bien les avantages du palissage à faible stress, il est temps d’expliquer quand et comment palisser vos plants. Heureusement, très peu d’outils et matériaux sont nécessaires, et si vous ne les avez pas, vous les trouverez facilement dans une jardinerie ou en ligne.

Quand Commencer Et Arrêter Le Lst ?

Il est préférable de commencer votre LST dès que possible. Si les plants ont atteint une étape adéquate de leur phase végétative (approximativement 5–6 entrenœuds), vous pouvez commencer à attacher vers le bas les tiges et les branches adaptées.

En revanche, si vous choisissez de débuter votre LST durant la floraison, sachez que les plants ne seront pas aussi réceptifs à la manipulation. Les tiges sont généralement bien plus épaisses et rigides, ce qui va rapidement rendre difficile le fait de les plier en place, mais également accroître les risques de les briser.

Enfin, ne vous sentez pas mis de côté si vous cultivez dehors. Le LST, bien qu’il demande pas mal d’efforts de votre part, est tout à fait adaptable à des plants en extérieur. En fait, c’est une excellente technique à utiliser si vous vivez dans des climats plus froids. En aplatissant la canopée assez tôt, vous maximiserez l’exposition de vos plants au soleil ; et ce peu importe sa fréquence d’apparition.

Matériel

  • Cisailles
  • Petite perceuse portable
  • Attaches souples pour plantes
  • Tuteurs en bambou (optionnel)

Instructions

LST : Instructions

 

  1. Avant même de toucher vos plants, la première étape consiste à préparer votre pot/conteneur. Pour attacher les pousses efficacement vers le bas, vous aurez besoin d’un point d’ancrage. Utilisez la perceuse portable pour faire plusieurs trous uniformes à équidistance tout autour du contour du pot.

  2. Pliez délicatement la tige principale du plant vers la bordure du pot (afin que l’apex du plant soit quasiment parallèle au substrat). Fixez la tige dans cette position avec vos attaches souples et les trous fraîchement percés autour.

    Astuce : lorsque vous attachez la tige (et n’importe quelle branche future en fait), assurez-vous de bien utiliser des attaches souples plutôt que de la ficelle ou des attaches de câbles en plastique. Ces dernières pourraient endommager vos plants au fil de leur croissance.

    Si vous souhaitez adopter les techniques de HST, l’heure est venue. Il vous faudra étêter vos plants du sommet jusqu’au 5ème ou 6ème entrenœud afin que votre plant concentre toutes ses ressources essentielles sur deux croissances plutôt qu’une seule. Après avoir étêté et au fil du développement de vos deux nouvelles branches principales, ancrez-les en place comme vous l’auriez fait avec une seule tige principale.

  3. Façonner le reste du plant n’est pas une science exacte puisqu’il n’y a aucun moyen de déterminer la vitesse à laquelle va se développer une variété ou comment elle le fera. Mais alors que vos nouvelles pousses et branches se développent, il vous faudra continuer à les attacher vers le contour du pot.

    Astuce : l’objectif est d’obtenir une canopée plate et uniforme. De ce fait, si une branche va plus haut que les autres, ajustez vos attaches pour la remettre en rang avec ses congénères. Votre cannabis devrait à ce stade commencer à développer une forme d’étoile ou d’araignée quand on l’observe vu d’au-dessus.

  4. Continuez à surveiller la progression de votre LST de temps à autre et ajustez vos attaches en conséquence. Une fois que la canopée est établie, il vous faudra la maintenir ainsi jusqu’à la récolte. De plus, n’oubliez pas de tailler tout ce qui est superflu autour des têtes. Pour optimiser le LST, il est vital que tous les sites de têtes reçoivent autant de lumière que possible.

    Astuce : bien que les tuteurs en bambou soient optionnels, ils sont excellents pour soutenir vos plants, surtout lorsque votre canopée devient de plus en plus large. Si les branches principales commencent à être lâches, renforcez-les et soutenez-les avec vos tuteurs et d’autres attaches.

Choisir La Bonne Variété Pour Le Lst

Choisir La Bonne Variété Pour Le LST

Pour être honnête, n’importe quelle variété peut profiter du LST. Bien sûr, le degré auquel le palissage à faible stress va « accroître » vos rendements dépendra de la génétique des plants, de l’équilibre des autres facteurs (éclairage, nutriments, etc.), et surtout de la santé générale des plants.

Alors que le palissage à faible stress implique nécessairement un « stress qui est réduit », ça ne veut pas dire pour autant qu’il est absent. Avant même de penser à plier et façonner vos plants, assurez-vous qu’ils soient en bonne santé et exempts de carences et autres nuisibles. La priorité ici est que vos plants soient prêts sur tous les plans. Quand c’est le cas, c’est à ce stade que vous pourrez tester et pousser leur potentiel avec le LST ou n’importe quelle autre méthode de palissage en fait.

Il est bien pratique de choisir des variétés génétiquement stables possédant des attributs d’ores et déjà éprouvés. Si vous cherchez des recommandations, les trois variétés mentionnées ci-dessous répondent toutes très bien au LST.

Amnesia Haze : ce classique intemporel est robuste, solide et tout à fait capable de tolérer le LST. Sa génétique à dominance sativa encourage une poussée de la croissance durant la floraison. Donc, si l’espace est restreint, quelle meilleure façon de dompter cette variété multi récompensée qu’avec des attaches et notre guide dédié ?

Amnesia Haze (Zamnesia Seeds) féminisée

(50)
Parents: Amnesia Haze
Génétique: 30% Indica / 70% Sativa
Periode De Floraison: 12-13 semaines
THC: 21%
CBD: 3%
Type de floraison: Photopériodique

Super Silver Haze : voici un autre membre établi du clan des Haze : la Super Silver Haze mélange toutes les meilleures caractéristiques de variétés célèbres pour délivrer une génétique stable et des rendements conséquents. En fait, c’est l’amour de la culture de SSH qui fait du LST un allié de taille avec elle. Commencez la technique assez tôt, et vous récolterez pléthore de têtes délicieuses !

Super Silver Haze (Zamnesia Seeds) féminisée

(56)
Parents: Haze x (Skunk x Northern Light)
Génétique: 25% Indica / 75% Sativa
Periode De Floraison: 9-10 semaines
THC: 20%
CBD: 3%
Type de floraison: Photopériodique

Northern Lights Automatic : on ne pourrait terminer nos recommandations sans mettre en lumière une candidate à autofloraison digne de ce nom. Prête en seulement neuf semaines, vous devrez être rapide pour attacher ses branches, mais avec les bonnes conditions, elle vous donnera une sacrée quantité de têtes fracassantes. Pas mal pour quelques mois de boulot !

Northern Lights Automatic (Zamnesia Seeds) féminisée

(116)
Parents: Northern Lights x Ruderalis
Génétique: Ruderalis/Indica/Sativa
Periode De Floraison: 9-10 semaines
THC: 15%
CBD: 0-1%
Type de floraison: Autofloraison

Le Lst Pour Les Autofloraisons

Le LST pour les Autofloraisons

Jusqu’ici, nous nous sommes principalement focalisés sur les variétés photopériodiques féminisées. Avec un contrôle direct sur la période où elles fleurissent, il est possible de créer des canopées véritablement fantastiques avec le LST. Néanmoins, cela ne veut pas dire que les autos sont à proscrire pour autant.

Articles liés

Comment Maximiser Les Rendements Du Cannabis Autofleurissant

Tout comme leurs congénères féminisées, les variétés à autofloraison peuvent profiter des propriétés habiles du palissage à faible stress pour accroître les rendements. Il y a quelques aspects à garder l’esprit :

  • Certains cultivateurs combinent le LST et l’étêtage pour maximiser le développement de plusieurs branches de têtes. Ce n’est pas recommandé pour les autos puisqu’elles n’auront tout simplement pas assez de temps pour s’en remettre. Les autofloraisons ont seulement quelques semaines pour développer leurs têtes, et tout le temps passé à se remettre du stress de l’étêtage va considérablement et négativement impacter les rendements.

  • Il vous faudra être rapide et lancer le LST dès lors que les plants sont assez forts pour supporter le pliage sans se briser. Les autofloraisons ont une durée de vie globale bien plus courte, alors n’attendez pas trop ! Cependant, comme vous le feriez avec une autre photopériodique, assurez-vous que vos autos sont saines et robustes avant de commencer à plier et façonner.

  • Le cycle de vie raccourci sous-entend aussi qu’il vous faudra les surveiller davantage pour ajuster les attaches et le positionnement des branches pour maximiser vos résultats. Il est préférable de les inspecter fréquemment et d’altérer la forme de votre canopée si nécessaire. Souvenez-vous : même un changement insignifiant pourrait augmenter l’exposition à la lumière et permettre d’obtenir de meilleures têtes.

Dernières Astuces Pour Le Palissage À Faible Stress

Maintenant que nous avons abordé les bases du palissage à faible stress, il est temps de préciser certaines astuces pour finir. Celles-ci ne changeront pas le processus expliqué précédemment, mais permettront de vous dépanner si vous rencontrez des soucis.

1. Réparer Des Branches Brisées

LST : Réparer des Branches Brisées

Si le pire devait se produire et qu’une de vos branches/tiges se brisait, ne paniquez pas ! Les plants jeunes sont incroyablement résistants, et même une branche brisée peut être réparée. Tant que celle-ci est encore attachée au reste, vous pouvez la réparer en utilisant du gros scotch et une minuscule « attelle ». Assurez-vous de bien panser la plaie branlante, et en seulement une semaine elle devrait être comme neuve.

2. Étêtage Et Scrog

Pour forcer un plant de cannabis à développer plusieurs branches impressionnantes, il vous faudra étêter les plants durant l’étape 2 de notre guide du LST. En étêtant les plants une fois qu’ils ont atteint les 5–6 entrenœuds, vous encouragerez la production d’hormones de croissance dans les branches supérieures et pas seulement dans la tige principale. Cela, bien sûr, nécessite une combinaison de techniques de LST et HST ; cela sous-entend forcément une durée plus longue pour se remettre du stress subi. Le LST va également très bien accompagner le ScrOG, une méthode de palissage qui implique l’utilisation d’un écran horizontal de mailles fines pour contrôler la forme de la canopée.

3. Commencez Le Lst Le Plus Tôt Possible

Pour des résultats optimaux, pliez toujours les tiges lorsqu’elles sont jeunes et flexibles. Bien que les branches se renforcent avec le temps, elles seront aussi moins maniables et plus propices à se briser si vous les forciez un peu trop en position. Soyez doux et commencez le palissage à faible stress le plus tôt possible pour des résultats formidables.

4. Attachez Bien En Place

LST : Attachez Bien En Place

Les attaches souples pour plantes sont idéales pour protéger les tiges vulnérables tout en les ancrant bien en place. Mais il est préférable d’éviter de protéger vos plants en ne serrant pas suffisamment les attaches. Les plants bougeront au fil de leur croissance, et les attaches trop lâches peuvent frotter et les endommager. Gardez vos branches bien en place vers le bas, et respectez votre planning d’ajustements réguliers pour éviter le moindre problème.

5. Choisissez Un Point D’Ancrage Adéquat

Bien qu’il puisse être tentant (et même parfois plus pratique) d’attacher vos plants à des objets autour de votre tente ou espace de culture, ne le faites pas. Il va falloir vous occuper, surveiller et maintenir en état vos plants durant tout leur développement. La meilleure approche est de garder vos plants bien ancrés grâce aux pots dans lesquels ils se trouvent déjà. Ainsi, vous pouvez déplacer vos plants si besoin est sans déranger les branches palissées.

6. Essayer Les Épingles À Nourrice

Nulle inquiétude si vous n’utilisez pas des pots en plastique, vous pourrez toujours appliquer le LST à vos plants ! Si vous avez à disposition des pots en tissu ou des smart-pots, utilisez simplement une épingle à nourrice. Percez le bord de votre pot, puis sécurisez directement les attaches souples à l’épingle : et hop, le tour est joué.