Recette : comment faire du vin au canabis

Publié le :
Catégories : BlogCannabisRecettes

Recette : comment faire du vin au canabis

Ça vous dirait de combiner le cannabis et le vin ? Nous avons ce qu'il vous faut, avec deux de nos recettes de vin au cannabis préférées.

Si on regarde dans l'histoire, le vin comme le cannabis ont été consommés dans le monde entier, par différentes cultures, depuis des milliers d'années. Ce sont, sans aucun doute, deux des substances enivrantes les plus populaires et les plus anciennes que l'humanité connaisse. Alors pourquoi ne pas combiner les deux pour une boisson délicieuse, apaisante et planante !

Même si l'idée de combiner le cannabis et le fin peut sembler une nouveauté de notre époque, l'art d'infuser du vin avec du cannabis n'est pas une chose récente. Selon Carl Ruck, professeur de mythologie classique à l'Université de Boston, « les vins anciens étaient toujours fortifiés, comme le « vin fort » du Vieux Testament, avec des additifs végétaux … la bonne disponibilité et la longue tradition de consommation du cannabis l'auraient également inclus dans ces mélanges. »

Pour aider à revivifier cette tradition, nous avons rassemblé quelques recettes. La première vous montrera comment fortifier du vin que vous avez déjà acheté, alors que la deuxième vous montrera comment faire du vin avec du cannabis, sans raisin. En plus, ces recettes utilisent les chutes de taille des plants, de quoi vous permettre de bien utiliser des parties de vos cultures qui auraient autrement été jetées !

RECETTE 1 : VIN FORTIFIÉ AU CANNABIS

La première recette est un moyen simple et facile d'infuser un bon vin rouge avec la chaleureuse sensation du cannabis.

Ingrédients :

28 grammes de résidus de taille (feuilles et tiges de cannabis)
1 bouteille de vin rouge décent
1 orange, tranchée
4 clous de girofle
¼ de cuillère à café de noix de muscade
¼ de cuillère à café de cardamone
¼ de cuillère à café de cannelle moulue

Note : les épices sont optionnelles, mais elles peuvent ajouter beaucoup de profondeur au parfum.

Instructions :

1. Mettez tous les ingrédients dans une grande casserole.

2. Faites bouillir doucement la mixture pendant deux heures.

3. Filtrez le vin et servez.

Le fait de faire bouillir le tout permet de décarboxyler le cannabis et de le lier à l'alcool présent dans le vin.

RECETTE 2 : VIN DE CANNABIS

Cette recette plus détaillée permet de faire du vin de cannabis et non de fortifier un vin déjà acheté avec du cannabis.

Outil pour le brassage :

2 dames-jeannes de 5 litres
Une vanne de brassage
Un tube de siphonnage de 1 mètre
Un thermomètre
De la mousseline
Des bouteilles hermétiques
Optionnel : un hydromètre

Ingrédients :

Au moins 120 grammes de chutes de taille de cannabis (le plus, le mieux)
2 oranges
1 citron
1,4kg de sucre blanc
1 pain de levure fraîche (pas de levure sèche) ou de levure à vin

Instructions:

1. Coupez/broyez vos chutes de cannabis et mettez-les toutes dans une de vos dames-jeannes.

2. Pressez vos fruits et versez le jus dans la dame-jeanne avec votre cannabis.

3. Versez 3,5 litres d'eau dans une grande casserole, pas en aluminium, et portez à ébullition.

4. Dissolvez tout le sucre dans l'eau.

5. Versez l'eau dans la dame-jeanne, fermez le bouchon et remuez pour bien tout mélanger.

6. Dans un récipient à part, utilisez de l'eau chaude (environ 20°C) pour dissoudre le pain de levure.

Note : pour que la levure s'épanouisse, la température doit être maintenue dans une fourchette de 15 à 25 degrés. Si la température est trop passe, la fermentation n'a pas lieu et si elle est trop haute les levures peuvent mourir.

7. Vérifiez la température de l'eau dans votre dame-jeanne. Une fois qu'elle a suffisamment refroidi pour les levures (voir les températures idéales ci-dessous), versez le mélange avec les levures.

8. Fermez la dame-jeanne et remuez à nouveau.

9. Versez de l'eau chaude pour que le niveau soit proche du maximum (mais ne remplissez pas totalement la dame-jeanne).

10. Placez la dame-jeanne dans un lieu chaud et à l'abri de la lumière, comme dans un placard ou une armoire. Il est important qu'une température saine pour les levures soit maintenue et qu'il n'y ait pas de lumière.

11. Après un moment, vous devriez commencer à voir des bulles et des frémissements. C'est le signe que la levure fermente le mélange et produit de l'alcool. Au bout d'un jour ou deux, quand la levure commence vraiment à agir, placez la vanne de brassage sur la dame-jeanne comme bouchon. Ce genre de vanne ou de clapet nécessite souvent qu'on y mette un peu d'eau, alors suivez bien les instructions particulières de votre clapet. Ceci permet d'éviter que de l'oxygène pénètre dans le mélange, tout en permettant au dioxyde de carbone produit par les levures de se dégager. De quoi permettre d'éviter que votre vin au cannabis ne se transforme en vinaigre au cannabis !

12. Le processus de fermentation peut prendre entre 2 et 4 semaines. Vous saurez qu'il sera complètement fini quand le mélange ne fera plus de bulles : la levure a alors fini de travailler. En attendant ce moment, vérifiez votre mélange tous les deux jours, en enlevant le clapet et en repoussant vers le fond toute matière végétale qui serait montée à la surface avec une cuillère en bois stérilisée. Vous pouvez aussi utiliser cette opportunité pour utiliser un hydromètre pour tester la gravité du vin, si vous en avez un : ceci vous donnera une idée du contenu en alcool. Ne remuez jamais le mélange une fois que la fermentation a commencé.

Une fois la fermentation terminée, il est temps de siphonner le mélange pour le préparer à la mise en bouteille.

Siphonnage, mise en bouteille et conservation :

1. Sortez votre dame-jeanne de son placard et déplacez-la précautionneusement dans une zone où vous pouvez travailler (essayer de ne pas trop agiter les dépôts au fond).

2. Avec votre tube d'aspiration, siphonnez précautionneusement votre vin de cannabis depuis la dame-jeanne, à travers la mousseline, puis dans votre seconde dame-jeanne. Ne vous inquiétez pas si le mélange est trouble, tout ceci se dépose avec le temps. La mousseline devrait pouvoir filtrer les gros morceaux végétaux et les plus gros des dépôts.

3. Remettez le clapet sur la nouvelle dame-jeanne, puis déposez-la dans un endroit à l'abri de la lumière. Laissez-la sans y toucher pendant un mois. Ceci lui donnera assez de temps pour se déposer et continuer à vieillir.

4. Une fois qu'un mois a passé, votre vin de cannabis devrait être prêt à être mis en bouteille. Préparez vos bouteilles en les stérilisant avec de l'eau chaude (au moins 60°C).

5. Déplacez très précautionneusement votre dame-jeanne dans une zone où vous pouvez travailler à l'aise. Vous devriez pouvoir observer une couche sombre de dépôts sur le fond. Attention à ne pas les agiter. Si vous les agitez, laissez reposer le mélange pendant une heure environ, jusqu'à ce que les dépôts se soient redéposés.

6. Retirez le clapet et placez votre tube d'aspiration dans votre vin. Il faut que le bout du tube soit à 2cm environ au-dessus des dépôts du fond.

7. Siphonnez précautionneusement votre vin de cannabis à travers votre mousseline dans vos bouteilles.

8. Scellez les bouteilles, soit avec un bouchon hermétique inclus (comme avec certaines bouteilles de bière en verre), soit avec de la cire fondue.

9. Même si votre vin est prêt à être bu dès maintenant, vous devriez envisager de le laisser vieillir à l'obscurité pendant encore 6 mois. Le goût pourrait sinon être étrange.

10. Vous verrez peut-être un peu de dépôts au fond de vos bouteilles. Ne vous inquiétez pas, mais assurez-vous juste de bien décanter votre vin dans un autre récipient avant de le boire.

Et voilà, vous avez maintenant du vin de cannabis fait maison ! Il devrait provoquer de douces mais prenantes sensations, pour vous permettre de vous détendre entre amis et avec les gens que vous aimez. Les sensations sont douces parce que le cannabis n'a pas été décarboxylé, ce qui implique que le THC n'est pas totalement activé. Voilà pourquoi il faut autant de chutes de taille pour pouvoir provoquer ce léger effet. Vous pouvez essayer de décarboxyler du cannabis avant de l'utiliser dans cette recette si vous préférez un effet plus fort, mais nous n'avons pas essayé et nous ne savons donc pas si cela marche et dans quelle mesure. Si vous avez envie d'expérimenter, pourquoi ne pas essayer les deux versions, avec et sans décarboxylation pour pouvoir comparer ! Bonne chance, et régalez-vous !