Nouveau sondage : un nombre record d'Américains soutient la

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les drogues

Nouveau sondage : un nombre record d'Américains soutient la

Selon une large enquête d'opinion par CBS News, le soutien pour la légalisation du cannabis n'a jamais été aussi élevé parmi les téléspectateurs de la chaîne.

La consommation du cannabis à but récréatif est légale au Colorado depuis plus d'un an à présent et la société ne s'y est pas écroulée, au contraire de ce que les activistes anti-cannabis pensaient. En réalité, la société y est florissante. De plus en plus d'états suivent les pas du Colorado et l'Américain moyen commence à se demander si le cannabis ne pourrait pas être un bienfait.

Tout ceci se reflète dans un récent sondage mené par CBS News, qui a montré les résultats les plus positifs jamais enregistrés chez les téléspectateurs. Le vote national a eu pour résultat une majorité de 53 % en faveur de la légalisation totale du cannabis, avec 43 % d'opposition.

La répartition des votes est conforme à ce que l'on pouvait attendre. La majorité des soutiens pour la légalisation sont des jeunes, des hommes et des Démocrates (sympathisants du parti politique de gauche). 74 % de ceux qui ont déclaré avoir essayé le cannabis au moins une fois ont voté en faveur, alors que seuls 35 % de ceux n'ayant jamais essayé le cannabis ont voté pour.

De plus, il semble que de plus en plus d'Américains commencent à reconnaître les aspects scientifiques derrière le cannabis : 51 % pensent que l'alcool est plus dangereux que le cannabis. Seuls 12 % des personnes considèrent le cannabis plus dangereux que l'alcool et 28 % leur donnent un même niveau de dangerosité.

L'enquête sur le cannabis médical est encore plus encourageante : 84 % des personnes interrogées ont répondu que le cannabis médical devrait pouvoir être prescrit par les médecins au niveau de tout le pays.

Pour nous en Europe, ce n'est pas une information énorme, mais il est toujours bon de voir un flot continu de soutien au cannabis aux États-Unis. Tant que ce soutien continue pendant les années à venir, l'Europe finira par envisager aussi le changement. Les États-Unis sont le sujet test, et si l'expérience est concluante, les autres pays suivront.