Le Colorado après la légalisation : Profits en hausse - Crime en baisse

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les drogues

Le Colorado après la légalisation : Profits en hausse - Crime en baisse

Voilà presque 6 mois que le Colorado a légalisé le cannabis. Les chiffres commencent à tomber, et il se trouve que les profits sont en hausse et que le crime baisse : qui l'eût cru ?

Donc, le Colorado n'a pas encore été envahi par des zombies fumeurs de joints ! En fait, des chiffres officiels suggèrent que l’État est florissant depuis que le cannabis a été légalisé pour un usage récréatif. Au cas où vous vivez dans une caverne : il n'y a pas longtemps, l’État du Colorado a adopté des lois qui ont eu pour résultat la régulation de la culture, de la vente et de la taxation du cannabis récréatif. Les propagandistes de la terreur et les opposants auraient voulu nous faire croire que c'était la fin du monde, mais il se trouve que tout se passe plutôt bien.

Prenons la ville de Denver par exemple. Située au Colorado, Denver a vu une augmentation de la consommation de cannabis, chez ses citoyens comme chez les touristes. Cependant, les chiffres les plus récents montrent que la criminalité globale a chuté de 10,1% en comparaison à l'année dernière. Ce n'est peut-être pas un résultat direct de l'herbe, mais la légalisation n'a certainement pas provoqué une augmentation de la criminalité : de quoi donner l'air stupide à tous ceux qui affirmaient que la criminalité et les trafics allaient augmenter.

La criminalité diminue-t-elle parce que les gens boivent moins d'alcool ? Ou parce qu'ils sont plus détendus grâce à l'herbe ? C'est possible, mais le plus important est que la légalisation coupe l'herbe sous le pied des gangs violents. De manière étonnante, les chiffres montrent que les agressions ont très légèrement augmenté, mais que les autres crimes violents ont diminué. Ce n'est peut-être pas du tout lié à l'herbe, mais ce qui est important, c'est qu'il a été démontré que la légalisation du cannabis n'augmentait pas la criminalité, et portait certainement un coup au trafic illégal.

Ce n'est pas le seul point positif au Colorado depuis la légalisation. Les taxes générées par les ventes de cannabis suivent une tendance croissante : en Janvier 1,4 millions de dollars de taxes sur les ventes, 1,43 millions en Février et 1,898 millions en Mars.

Et les taxes ne sont pas la seule façon dont le cannabis bénéficie à l'économie de l’État. La légalisation a créé beaucoup d'emplois. Que ce soit des cultivateurs, des préparateurs, des vendeurs, des chauffeurs, des journalistes ou des employés de bureau (pour n'en citer que quelques-uns), la légalisation du cannabis a créé une industrie entière avec un large éventail d'emplois. De quoi remplir les poches des travailleurs et du gouvernement. De plus, la redistribution des ressources de la police, de la traque des consommateurs de cannabis vers la lutte contre la criminalité, a permis d'économiser des millions de dollars d'agent public, ou plus précisément d'utiliser l'argent des contribuables là où c'est nécessaire.

Les revenus des taxes sur les ventes de cannabis ne tombent pas dans un trou noir non plus. Il existe des projets pour dépenser les 33 millions de dollars de taxes récoltées dans des écoles et pour l'éducation sur le cannabis. Une part du gâteau va même à la police, qui va l'utiliser pour lutter contre la conduite en état d'ivresse et les trafics aux frontières de l’État.

Le Colorado montre un parfait exemple des effets de la légalisation. Jusqu'ici, tout semble bien se dérouler.