L'herbe est à présent légale à Washington D.C.

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les drogues

L'herbe est à présent légale à Washington D.C.

Un autre pilier de la prohibition s'écroule alors que Washington D.C. défie le Congrès et légalise le cannabis !

Le 26 février 2015, le cannabis est officiellement devenu légal à la possession et culture pour une consommation personnelle dans le cœur même de la Guerre contre les drogues : Washington D.C., la capitale fédérale des États-Unis.

Malgré les tentatives en sous-main pour bloquer la légalisation par le Congrès – qui a la capacité d'influencer directement les lois de la capitale nationale – les officiels du district ont refusé de plier sous la pression et ont appliqué la volonté du peuple. Avec les nouvelles lois, il est maintenant légal pour toute personne âgée de 21 ans et plus de posséder jusqu'à 2 onces de cannabis, ainsi que de faire pousser jusqu'à 6 plants de cannabis à leur domicile. Il est toujours illégal de vendre du cannabis ou d'en consommer en public.

C'est un magnifique pas en avant pour le mouvement de la légalisation et un énorme coup porté à ceux qui soutiennent la Guerre contre les drogues, qui se retrouvent maintenant avec de l'herbe légale juste devant leur porte. Cependant, même si c'est toujours une victoire, ce n'est pas la victoire que beaucoup de personnes attendaient. Même si le Congrès a été défié, il ne peut être ignoré. L'initiative pour légaliser, taxer et réguler le cannabis, qui a été adoptée à 70 % dans un vote public, a été bloquée par le Congrès.

Vous pouvez en savoir plus sur cette méprisable action du Congrès ici.

Même si le Congrès a pu croire qu'il avait gagné, c'était une erreur monumentale. Grâce à l'engagement des représentants officiels de D.C. pour voir la décision des citoyens appliquées, une faille a été trouvée pour permettre la consommation et la culture légale à un niveau personnel.

Comme vous pouvez l'imaginer, le Congrès n'est pas content et certains de ses membres Républicains menacent d'entamer une action en justice. Le maire Bowser, qui dirige la capitale, a répondu en affirmant être sur de solides bases légales et avoir agi en toute légalité pour l'implémentation du cannabis légal. Seul le temps pourra nous dire comment tout ceci finira.

N'OUBLIONS PAS L'ALASKA !

Toujours dans le même ordre d'idées, mais sans interférences du Congrès, l'Alaska a également légalisé la possession et la culture de cannabis en février. Cette nouvelle loi permet à quiconque âgé de 21 ans et plus de posséder jusqu'à 1 once de cannabis et de cultiver jusqu'à 6 plants à son domicile privé. Tout comme à Washington D.C., il est toujours illégal de vendre du cannabis ou d'en consommer en public. Il n'y a actuellement également aucune régulation en place. Cependant, une réglementation est en projet et les législateurs ont l'intention d'implémenter la régulation et la taxation du cannabis d'ici au printemps 2016.

Pour nous, c'est autant de bonnes nouvelles. Bien sûr, Washington D.C. a peut-être fait un petit pas en arrière, mais les choses avancent toujours. Lentement mais sûrement, c'est comme ça qu'on gagne sur la longueur, on va y arriver !

comments powered by Disqus