Est-que le Kratom Apparait Sur Les Tests De Dépistage De Drogues?

Publié le :
Catégories : BlogHerbe et grainesScience

Est-que le Kratom Apparait Sur Les Tests De Dépistage De Drogues?

Pour ceux d’entre nous qui doivent passer un test de dépistage de drogues mensuel pour garder leur travail, le Kratom offre une façon relaxante (et indétectable) de se détendre lors d’un paisible vendredi soir.

Au fur et à mesure que les tests modernes de dépistage des drogues se sont améliorés, la liste de drogues récréatives accessibles s’est elle aussi élargie. Généralement, ces substances existent depuis des centaines d’années dans leur pays d’origine en tant qu’optimiseur de performance et analgésique. Ce n’est qu’assez récemment que le potentiel de ces remèdes traditionnels pour l’automédication récréative dans le monde occidental a été réalisé.

Le Kratom est supposé avoir commencé en tant que léger stimulant parmi les agriculteurs et les ouvriers thaïlandais, qui utilisaient la propulsion mentale de la drogue pour trouver un peu de plaisir dans une vie, sinon dure et acharnée. Bien qu’il ait commencé comme étant une base de la classe inférieur travailleuse thaïlandaise il y a des centaines d’années de cela, ses propriétés médicinales ont été reconnu et il a rapidement commencer être utiliser dans le cadre de traitements contre la dépendance à l’opium, problèmes d’estomacs et dans certains cas en tant qu’aphrodisiaque.

Le Kratom est généralement vendue sous forme thé en feuilles, en poudre ou en capsules. Il est consommé oralement et a un léger effet psychoactif (il peut soit stimuler ou relaxer, en fonction du dosage et de l’individu). Une faible dose stimulera et concentrera la pensée, souvent utilisée pour réduire la douleur, améliorer la concentration et aider à promouvoir une façon de pensée positive.

Une forte dose provoquera une sensation profonde de relaxation et de tranquillité et est pratique pour améliorer la qualité de sommeil de quelqu’un, réduire le stress, apaiser l’anxiété sociale et traiter les addictions à l’opium. Les dosages sont déterminés en fonction des variétés, vu que la puissance des différentes variétés varient grandement.

DONC EST-CE-QU’IL APPARAIT SUR LES TEST DE DÉPISTAGES DE DROGUES?

En bref, non. Le Kratom pure n’apparaitra pas sur les test de dépistages de drogues standards. Un NIDA5 (le plus le plus communément utilisé) et même le test d’urine de longue durée seront négatifs si vous n’avez utilisé que du Kratom.

POURQUOI N’APPARAIT-IL PAS?

La plante, Mmitragyna Speciosa, ne possède pas la même structure chimique que celle des stupéfiants illégaux, dont les test de dépistages de drogues ont été spécialement créé pour les détecter. Les contrôleurs n’ont aucune raison de vous faire passez un test pour cette drogue puisqu’elle est complètement légale.

À moins que vous ne viviez en Australie, à Burma, en Thaïlande, ou en Malaisie, il n’y a aucun soucis à se faire quant à la consommation de Kratom puisqu’il est 100% légal et considéré comme un remède à base de plantes.

EST-QU’IL Y A AU MOINS UNE CHANCE QU’IL APPARAISE SUR LES TESTS DE DÉPISTAGES DE DROGUES?

Non. La seule chose qui pourrait révéler de façon concluante l’utilisation du Kratom est un test spécialement mis en place pour détecter des traces de mitragynine et de ses métabolites dans l’urine et il est incroyablement improbable que vous ne tombiez sur un tel test. Comme expliqué plus haut, du fait que le Kratom soit légal presque partout, il n’y a aucune raison que les tests détectent cette substance.

QU’EN EST-IL DU FAUX POSITIF?

Une fois de plus, non. Il n’est pas possible que la mitragynine et les autre alkaloids présents dans le Kratom donnent un faux résultat positif. Un faux positif a bien plus de chance d’arriver en raison de la prise d’un médicament ou d’un complément alimentaire . L’ibuprofen et la pseudoephedrine sont des exemples de médicaments bien connus qui pourraient modifier le résultat du test. Même manger un bagel aux graines de pavot a été rapporté être suffisant pour que quelqu’un obtienne un résultat positif aux opiacés.

Bien que cela démontre la sensibilité de tels tests, tant que le Kratom est exclusivement la seule drogue que vous avez consommé, un faux positif est extrêmement improbable. Un deuxième test prouverait de façon concluante qu’aucune drogue n’avait été prise.

Donc la prochaine fois que vous vous sentez restreint par les mains restrictives du test de dépistage de drogue mensuel, au lieu de fantasmer à propos de quelque chose que vous ne pouvez pas avoir, pensez à vous détendre avec une tasse chaude de thé de Kratom. Les effets seront tranquilles, relaxants et surtout, indétectable.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs