De plus en plus de grands-parents consomment du cannabis

Publié le :
Catégories : BlogCannabis

De plus en plus de grands-parents consomment du cannabis

Les anciens se mettent à la page : le nombre de consommateurs de cannabis de 50 ans et plus explose.

Selon un rapport du US National Survey on Drug Use and Health, (enquête nationale sur la consommation de drogue et la santé), le nombre de personnes entre 50 et 59 ans consommant du cannabis est passé de 2,9 pour cent à 6,3 pour cent au cours de la dernière décennie. Pour cette tranche d'âge, la consommation de cannabis est également plus répandue que l'utilisation de médicaments à des fins récréatives.

Pourquoi cette augmentation soudaine ?

Le nombre de personnes âgées consommant du cannabis a augmenté pour bon nombre de raisons, raisons qui vont certainement continuer à provoquer une augmentation continue de la consommation de cannabis.

Premièrement, c'était inévitable. Les enfants des années 60 sont entrés dans la cinquantaine depuis les quatre dernières années, et les enfants des années 70 sont prêts à le faire. Au cas où vous ne le sauriez pas, les années 60 et 70 étaient une période d'amour libre, de drogues et de rock and roll. Même si toutes les personnes nées à cette époque n'ont pas forcément cet état d'esprit, il a cependant marqué pas mal de monde. Ces personnes ont pu fumer du cannabis toute leur vie, et maintenant qu'ils sont considérés comme seniors, ils font monter les chiffres de la consommation pour cette tranche d'âge.

Deuxièmement, pourquoi pas ? Beaucoup de personnes âgées ont remboursé leurs crédits bancaires, ont élevé une famille et ont fait leur part de travail : il est temps de se détendre et de profiter. Plus besoin de s'inquiéter au quotidien, rien ne les retient. Sortez la bonne herbe.

Troisièmement, ils réalisent que le cannabis est bon pour eux. Même s'ils n'en ont pas besoin pour traiter une maladie diagnostiquée, le cannabis peut être un stimulant polyvalent. Les cannabinoïdes ont montré leur large action contre la douleur et en tant qu'anti-inflammatoires, de quoi redonner de la mobilité à ceux qui pourraient autrement la perdre.

Il y a ensuite le fait que le cannabis peut changer la vie des seniors. Comme le dit Vickie Hoffman, organisateur de la section du Missouri de l'organisation Moms For Marijuana International : « tous mes amis sont aussi éduqués au sujet du cannabis que je le suis, et si ce n'est pas le cas, j'essaye de les y éduquer. Je peux faire plus de choses. Nous jouons au croquet. Nous faisons des choses en extérieur, et si je n'ai pas consommé de cannabis, je peux à peine marcher. C'est un très bon stimulant. »

comments powered by Disqus