Comment Faire Un Lollipop De Cannabis

Le Lollipopping est une technique simple que des cultivateurs de tout niveau peuvent appliquer en début de floraison afin de renforcer la production de têtes. Vous devriez vraiment essayer le lollipopping.

Lollipopping De La Weed

Qu’Est-Ce Que Le Lollipopping ?

Le Lollipopping est une technique de taille à haut rendement appréciée par les cultivateurs de cannabis en intérieur. La philosophie du lollipopping est « moins, c’est plus ». Pas vraiment une méthode scientifique pour booster la production de têtes, mais bon, ça marche. En éliminant les sites de têtes inférieurs sur un plant de cannabis, toute l’énergie des plants se concentre sur les plus grosses têtes du dessus. Il est temps de vous présenter le processus pas à pas. Pas besoin d’outils, à part peut-être une paire de ciseaux. C’est l’heure du lollipopping.

Quand Faire La Taille Lollipop

Quand Faire La Taille Lollipop

La plupart des cultivateurs s’accordent à dire que la semaine 3 de floraison est le bon moment de commencer le Lollipop. Après quelques semaines en phase de floraison, la plupart des variétés commenceront à afficher de multiples sites de têtes parmi les pousses. La weed va s’étirer durant cette phase, certaines variétés plus que d’autres. En éliminant les sites de têtes inférieurs en début de floraison, les plants gaspillent moins de temps et d’énergie à développer des têtes trop aérées.

Comment Faire Une Taille Lollipop

Comment Faire Une Taille Lollipop

La plupart des cultivateurs de weed préfèrent tailler en lollipop à la main. Mais si vous préférez utiliser des ciseaux, c’est aussi possible. Une bonne paire de cisailles stérilisées et nettoyées feront l’affaire. Bien qu’on ne soit pas non plus sur une opération chirurgicale, une main ferme et des nerfs solides seront nécessaires. Prenez votre temps et allez-y pas à pas.

Pour ceux qui ont l’habitude de l’étêtage ou de la taille FIM des plants de cannabis en pinçant les pointes des tiges principales, c’est facile comme tout. Au lieu de pincer ou arracher les pousses, le lollipoping se concentre sur une élimination soigneuse des sites de têtes inférieurs. Assurez-vous de ne pas couper jusqu’aux tiges, et éliminez aussi les feuilles. Plus que tout, retirez proprement tout le site de micro-tête, autrement, il pourrait repousser en une semaine.

Articles liés

Ne Jetez Plus Vos Tiges De Cannabis !

Maintenant que nous savons ce qu’est le lollipopping, comment pouvons-nous l’appliquer à des projets de culture chez soi ? Et bien, vous serez ravi d’apprendre qu’il existe plusieurs méthodes différentes à tester pour maximiser les rendements et la performance.

Méthode #1 — Lollipopping Du Haut Vers Le Bas

Comme on le sait, le principe derrière le lollipopping est de retirer les branches situées vers le bas du plant afin que toute l’énergie de croissance et les nutriments soient redistribués aux sites plus élevés.

Avec la méthode du haut vers le bas, ce principe s’applique toujours et nécessitera de retirer toutes les pousses inférieures du plant. En faisant cela, vous aurez peut-être l’impression de ravager votre plant, mais rassurez-vous, cela va au contraire l’aider à maximiser son potentiel.

Prenez la tige entre vos doigts vers le quatrième entrenœud en partant de l’apex du plant, et faites-les glisser vers le bas en attrapant au passage toutes les nouvelles pousses. Assurez-vous de ne pas plier la tige ou d’endommager le plant. Une fois que les principales pousses ont été retirées, vous pouvez nettoyer les pousses restantes pour que tout soit bien propre. Cependant, à moins d'avoir totalement confiance en ses capacités, nous recommandons d'utiliser la méthode 2.

Méthode #2 — Lollipopping Du Bas Vers Le Haut

Pour ceux qui ont pris peur en lisant la première méthode, ou qui n’ont tout simplement pas foi en leurs compétences et redoutent d’endommager un plant cultivé avec d’ores et déjà tant d’amour, cette méthode est pour vous.

En partant du bas du plant, prenez vos ciseaux et coupez les petites branches en laissant la partie supérieure (50-70%) intacte pour qu’elle s’épanouisse pleinement. Cette méthode peut aussi être incorporée à votre routine d’entretien du plant. Si vous taillez déjà fréquemment les branches et feuilles de votre pied, cette méthode est une légère étape supplémentaire. Bien évidemment, cela prend un peu plus de temps que la version du haut vers le bas, mais c’est aussi moins stressant à faire.

Voilà, c’est tout ce qu’il faut savoir du lollipopping des plants. Comme nous l’avons dit, restez serein et allez-y tranquillement et tout se passera bien. Détendez-vous et observez vos plants s’épanouir grâce à leur nouvelle forme.

Avantage Du Lollipopping

AVANTAGE DU LOLLIPOPPING

Le lollipopping est une technique prouvée pour améliorer la quantité et la qualité des récoltes. Les micro-têtes sont des récoltes de qualité secondaire. En appliquant efficacement le lollipopping, la récolte est totalement composée de têtes de première qualité et d’épaisses tiges de têtes. En combinaison avec la méthode ScrOG (Screen Of Green), la culture de haute qualité et les hauts rendements passent au niveau supérieur. Les cultivateurs en ScrOG utiliseront le lollipopping pour éliminer toute la croissance inférieure sous le filet afin de cultiver une forêt de têtes de qualité supérieures sur le dessus.

Inconvénients Du Lollipopping

INCONVÉNIENTS DU LOLLIPOPPING

Aucune méthode de taille ou de palissage ne peut être appliquée de manière universelle à tous les types de cannabis, dans tous les environnements de culture. Les plants de cannabis à autofloraison donnent les meilleures performance quand la taille et le palissage sont minimaux. Le cannabis avec un cycle de vie si court et une structure si compacte ne nécessite pas vraiment de lollipopping. La plupart des lampes de culture peuvent apporter une couverture complète pour les hybrides ruderalis trapus. En fait, le lollipopping pourrait même diminuer les rendements globaux avec les autos.

En extérieur, la structure en arbre de noël du cannabis lui est très utile. Avec le coucher et le lever du soleil, les plants de cannabis recevront la lumière du soleil sous différents angles. Chaque partie de la plante est donc exposée à la lumière à un moment de la journée. La nature élimine le problème de pénétration de la lumière dû à une source lumineuse stationnaire positionnée au-dessus des plants. Les cultivateurs en extérieur préfèrent tailler les feuilles nourricières qui font de l’ombre plutôt que de tailler en lollipopping.