Plus De Cannabis Médical Dans Des Tombes Anciennes

Publié le :
Catégories : Art & CultureBlogConcours
Dernière édition :

Plus De Cannabis Médical Dans Des Tombes Anciennes

Un homme était enterré avec des plants de cannabis femelles mûrs dans un ancien cimetière le long de la Route de la Soie en Chine. Des scientifiques parlent des applications médicales et rituelles dans les cultures antiques.

Des plants de cannabis ont été découverts dans plus d’une ancienne tombe dans le nord ouest de la Chine. Le squelette d’un homme d’âge moyen a récemment été découvert enterré et recouvert de plants de cannabis anciens. Il a vécu il y a environ 2400 – 2800 ans à Turpan, une oasis dans le désert le long de la Route de la Soie. Treize plants de cannabis femelles étaient arrangés diagonalement sur le corps de l’homme, qui était peut-être un chaman.

 

Turpan archaeology

 

Plusieurs parties de plants de cannabis ont été retrouvées au cours des années précédentes à Turpan et dans d’autres sites archéologiques dans le nord ouest de la Chine et en Sibérie. L’équipe de cette expédition a découvert des graines, des feuilles hachées, des tiges et des fragments de tissu. Il existe de nombreuses preuves archéologiques d’une culture et consommation étendue du cannabis, pour différents buts, dans les régions Eurasiennes. La domestication du plant de cannabis a commencé il y des milliers d’années mais nous ne comprenons pas encore toutes les applications possibles connues des cultures antiques dans le monde entier.

UNE MEILLEURE COMPRÉHENSION DE LA CONSOMMATION DE CANNABIS DANS LES CULTURES ANCIENNES

Le chef de l’équipe archéologique Hongen Jiang déclare que cette nouvelle découvert pourrait fortement nous aider à comprendre les différentes utilisations de cette plant dans les cultures antiques et préhistoriques. Par exemple, aucun tissu en chanvre ou graines n’a été trouvé à Turpan. De nombreux plants de cannabis entiers ont été découverts, pour la première fois disposés sur le corps comme un voile. Ceci suggère des éléments différents que ceux suggérés par les morceaux de tissus et graines découverts précédemment dans les autres sites archéologiques.

Cette découverte en Chine nous montre un autre élément important. Presque tous les plants dans cette tombe ont eu les fleurs matures retirées. Peut-être que le mort avait eu ce dont il avait besoin pour son voyage, et que ses parents ont gardé le reste de la précieuse récolte pour eux-mêmes ? Les bourgeons en fleurs restants dans ce linceul étaient couverts de trichomes, ce qui signifie que les plants ont été récoltés au bon moment. Ceci pousse les chercheurs à suggérer une application médicale et psychoactive pour ces plants à Turpan. Il n’est pas difficile de le croire, car il y a quelques années une belle réserve de fleurs de cannabis femelles bien taillées a été découverte dans un cimetière antique tout proche.

 

         
  Guest Writer  

Auteur Invité
Nous avons parfois des auteurs invités qui contribuent à notre blog sur Zamnesia. Ils viennent d'un large éventail de parcours et d'expériences, rendant leurs connaissances précieuses.

 
 
      De nos auteurs  

Produits connexes