Obama réaffirme une fois de plus son soutien au cannabis méd

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les drogues

Obama réaffirme une fois de plus son soutien au cannabis méd

Dans une autre émission spéciale de Sanjay Gupta sur CNN diffusée ce mois, le président Barack Obama a une fois de plus réaffirmé son soutien au cannabis médical ainsi qu'à une réforme des politiques

Quand il s'agit de dire la vérité sur la sécurité relative et le potentiel médical du cannabis, peu de personnes ont autant convaincu le public que le Dr Sanjay Gupta. Le Dr Gupta est un neurochirurgien et un correspondant de CNN qui était initialement contre le cannabis, mais qui a changé d'avis quand il a été confronté à de solides preuves scientifiques. Il enquête maintenant sur la vérité et répand le message au public, pour qu'un raisonnement rationnel basé sur des faits scientifiques puisse briser les préjugés entourant le sujet.

Dans sa plus récente émission sur le cannabis, le Dr Gupta a eu le plaisir d'interviewer Barack Obama au sujet de l'état actuel de la politique du cannabis aux États-Unis. Au cours de l'interview, Obama a réaffirmé qu'il soutenait entièrement une politique basée sur la science et l'utilisation du cannabis à des fins médicales. Et ceci alors que de plus en plus d'états cherchent à légaliser le cannabis pour une consommation médicale, et qu'un projet de loi qui reclassifierait le cannabis de l'annexe I à l'annexe II des substances est soumis au congrès.

Mais ce n'est pas tout : non seulement Obama est en faveur du cannabis médical, mais il veut également que la façon dont les drogues et la toxicomanie sont traitées soient changée : « vous savez, je pense que nous devons regarder en détail, mais je déclare que je pense que non seulement une consommation médicale soigneusement prescrite du cannabis pourrait en fait être appropriée et que nous devons suivre la science et non une vision idéologique à ce sujet, mais je déclare également que plus nous traitons certains des problèmes liés à la toxicomanie d'un point de vue de santé publique et non juste avec une vision basée sur l'incarcération, plus les choses seront meilleures. »

En comparant ce genre de point de vue avec la consommation de tabac, et la baisse du tabagisme aux États-unis, il a déclaré : « vous savez, nous sauvons des dizaines et des centaines de milliers de vies tous les ans. Nous n'avons envoyé personne en prison, nous nous sommes juste assurés que tout le monde soit bien informé et que si quelqu'un souffrait d'une addiction, il puisse recevoir facilement de l'aide. »

DES MESSAGES CONTRADICTOIRES DE LA MAISON BLANCHE

Malgré ces nouvelles positives, Obama a récemment déclaré très clairement que le sujet de la légalisation ne devrait pas être prioritaire parmi tous les autres sujets (et nous lui avons répondu pourquoi il avait tort !). C'est pourquoi, même si ses déclarations sur le sujet ont du poids, il y a peu de chances pour qu'il agisse lui-même pour faire de la légalisation une réalité.

Tom Angell, président de l'organisation Marijuana Majority, a déclaré : « si le président pense vraiment ce qu'il déclare au sujet de la science, alors il est évident qu'il devrait soutenir la légalisation pour faire sortir le cannabis de l'annexe I, une catégorie censée être réservée aux substances n'ayant aucune valeur médicale. Et, comme il est très difficile d'obtenir quoi que ce soit du congrès actuellement, il devrait aller plus loin que ça. Il devrait utiliser son pouvoir au titre de la loi 'Controlled Substances Act' pour reclassifier administrativement le cannabis dès maintenant. La seule chose qui peut l'en empêcher, c'est son refus de suivre ses propres déclarations comme quoi c'est la science qui doit dicter la politique. »

Peu importe si Obama décide ou non de s'impliquer directement, le fait que de plus en plus d'états envisagent de légaliser le cannabis médical et récréatif devrait nous indiquer que nous avons dépassé le tournant de la fin de la prohibition aux États-Unis. Obama n'a rien à faire, le peuple va s'en charger !