Les échecs de la Guerre contre les drogues : Afghanistan

Publié le :
Catégories : BlogLois sur les droguesMonde

Les échecs de la Guerre contre les drogues : Afghanistan

Nous savons tous que la Guerre contre les drogues est un échec, et il n'y a pas meilleur exemple que la mascarade qui se joue en Afghanistan.

La Guerre contre les drogues est un échec, c'est un fait indéniable. Cette guerre menée par les États-Unis s'est répandue dans le monde entier tout en échouant à chaque fois à faire baisser la production, le trafic et la consommation de drogue. C'est encore plus une évidence dans le cas de l'Afghanistan, où les 13 dernières années de guerre n'ont entraîné que peu de progrès, tout en coûtant aux États-Unis des milliards de dollars, et en provoquant la mort d'innombrables civils afghans innocents.

Un rapport de l'administration américaine du Special Inspector General for Afghanistan Reconstruction (Inspecteur général spécial pour la reconstruction de l'Afghanistan) souligne à quel point la Guerre contre les drogues en Afghanistan a été un échec colossal. Selon ces découvertes récentes, « malgré plus de 7 milliards de dollars de dépenses pour combattre la culture de pavot et pour développer les capacités du gouvernement afghan à contrer les narcotrafiquants, la culture du pavot a atteint des niveaux records en Afghanistan en 2013. »

Ce record absolu représente environ 209.000 hectares. C'est 90 % de la production mondiale d'héroïne et c'est encore au-dessus du précédent record de 2007 de 193.000 hectares. Même si c'est un choc pour certain, c'est quelque chose que nous savions déjà. La spirale d'échecs en Afghanistan est connue et rapportée depuis des années et les choses ne sont pas brillantes pour le futur. Il est facile de comprendre pourquoi la Guerre contre les drogues a fait de l'Afghanistan un de ses champs de bataille principaux, mais c'est une guerre qui n'a fait qu'empirer les choses à cause de la déstabilisation de la région, provoquant encore plus de corruption et de soulèvements.

Selon Justin Sopko, auteur du rapport, « selon tous ceux à qui j'ai parlé, la situation en Afghanistan est désastreuse est semble n'avoir que peu de chances de s'améliorer en 2014 ou au-delà. » La date du retrait des troupes américaines s'approche et les analystes rapportent l'augmentation de l'influence et du pouvoir des seigneurs de guerre ruraux en Afghanistan.

Ce qui rend la situation encore pire, c'est que cette guerre est devenue un commerce très lucratif pour beaucoup, tels que les groupes privés paramilitaires et de sécurité, qui ont de solides contrats avec le gouvernement américain pour entraîner l'armée et la police dans la région. L'un de ces contractants est le tristement célèbre Blackwater, qui a reçu plus ou moins carte blanche pour agir dans la région et qui a été impliqué dans beaucoup des atrocités de cette guerre.

C'est une situation terrible qui est un échec cuisant dans tous les aspects. S'il nous fallait une autre raison de mettre fin à la Guerre contre les drogues, l'absurde futilité de la guerre en Afghanistan et tous les dommages qu'elle a causée en serait une bonne.