Le cannabis medical bientôt légalisé en Macédoine.

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les drogues

Le cannabis medical bientôt légalisé en Macédoine.

Le mouvement pour l’accès au cannabis médical continue d’aller de l’avant avec la Macédoine qui est le dernier pays en Europe à légaliser son utilisation.

Les macédoniens adorent le cannabis—ce que prouvent les sondages qui suggèrent qu’à peu près soixante-dix pour cent des macédoniens soutiennent l’usage médical de la marijuana . Ce pays post-communiste, et maintenant candidat à l’Union Européenne, est en train de faire un grand pas vers la légalisation du cannabis à des fins médicales et rejoins quatorze pays européens avancés dans la légalisation de l’herbe médicale. Plus tôt ce mois-ci, le Ministre de la Santé macédonien Nikola Todorov annonçait que des amendements à la Loi de Contrôle des Drogues et Substances Psychotropes rendront légal l’usage de cannabis pour “les personnes souffrant de maladies graves telles que les maladies malignes, la sclérose en plaques, le VIH, et l’épilepsie infantile. Le Ministère de la Santé de Macédoine a informé de nouvelles agences qu’il travaille conjointement avec des spécialistes étrangers pour mieux comprendre l’utilisation saine et efficace du cannabis psychoactif.

Mis à part le fait qu’il ne sera pas autorisé de vendre de l’herbe de cannabis séchée comme médicament, des extraits de cannabis seront eux disponibles. C’est sans aucun doute un énorme progrès en ce qui concerne la légalisation de la marijuana en Macédoine et aussi dans toute l’Europe. Le Ministère de la Santé promets de rendre légal la marijuana médicale dans une prochaine étape du projet. Beaucoup de macédoniens enthousiastes sont déjà impatients de voir fleurir de nouvelles opportunités de carrières et de savoir comment elles transformeront le cannabis en industrie florissante.

QUEL A ÉTÉ LE FACTEUR DÉCLENCHEUR?

Selon Filip Dostoevski, un militant pro légalisation du pays, la nouvelle loi est le résultat de l’acceptation publique du cannabis qui suscite un intérêt croissant:

“Nous sommes un très petit pays de deux millions d’habitants où tout le monde se connait et tout se sait tout au tard. C’est la principale raison qui explique pourquoi seulement 50 pour cent des macédoniens ont soutenu la légalisation du cannabis médical il y a deux ans de cela, alors qu’aujourd’hui ils sont plus de 70 pour cent. Et bien sûr, les politiciens n’ont pas tardé à réaliser qu’ils devaient emboiter le pas eux-aussi.”

Il est intéressant de noter, pour le moment, que l’utilisation récréationnelle du cannabis reste strictement illégale – bien que les tribunaux semblent être de plus en plus tolérants à l’égard des consommateurs. Actuellement, seules les personnes souffrant d’une certaine maladie peuvent se voir prescrire des extraits de cannabis jusqu’à ce que le programme soit évalué et mis en place à une plus grande échelle.

Avec un peu de chance, la Macedoine montrera l’exemple à suivre pour les autres pays européens qui ont encore une vision rétrograde du cannabis et qui n’arrivent pas à reconnaitre les propriétés médicinales et anti-douleurs que le cannabis a à offrir.