Blog
MIGHTY
5 min

Évalutation De Vaporisatezur : Le MIGHTY De Storz & Bickel

5 min
Blog Cannabis Évaluations de Produits

Storz & Bickel est une marque légendaire dans le domaine des vaporisateurs. Le MIGHTY peut-il être un concurrent sérieux dans cette rude compétition qu’est le secteur des vaporisateurs portables ? Continuez à lire cet article pour une évaluation allant de l’unboxing à la maintenance en passant par l’utilisation quotidienne et plus encore.

ÉVALUATION DE VAPORISATEUR LE MIGHTY PAR STORZ & BICKEL

Le MIGHTY est LE vaporisateur portable emblématique de Storz & Bickel. L'entreprise s'est fait une réputation de produire des appareils à la fois portables et fixes apportant une expérience d'excellence, avec cependant un prix élevé. Les fumeurs de joints, les experts du secteur et les professionnels médicaux considèrent que la qualité de Storz & Bickel est sans égale. Avec un standard aussi élevé à respecter, le vaporisateur Mighty doit certainement pouvoir s'acheter les yeux fermés ?

Après avoir passé plusieurs mois avec le Mighty, dont un voyage dans la capitale européenne du cannabis, j'ai le plaisir de vous annoncer…que vous allez devoir attendre la fin de l'évaluation pour découvrir comment ça s'est passé.

UNBOXING

Unboxing Mighty

Au déballage de l’unité, vous avez déjà une première sensation des choses promises. Ne pesant que 230 grammes et mesurant 14 x 8 x 3 cm, il est d’une bonne taille pour un vaporisateur portable. Il peut être maintenu à une main, mais remplira la totalité d’une paume de main moyenne.

Il y a un aspect positif au design choisi par Storz & Bickel, malgré l’extérieur plastifié, la construction est solide comme de la roche, et (particulièrement avec moi) peut résister à de nombreuses chutes et un manque de soin généralisé sans pour autant subir la moindre égratignure. Il est clair que je ne vous encourage pas à abîmer délibérément l’unité, mais la solidité est un trait hautement recherché pour un vaporisateur vendu comme portable. Sous le capot, Storz & Bickel liste le MIGHTY comme utilisant une « combinaison brevetée de convection à air chaud et de conduction supplémentaire ». Le conduit de vapeur est aussi entièrement isolé, et à aucun moment durant les mois où j’ai pu l’utiliser, je n’ai pas eu le moindre problème de goût de vapeur, ni de contamination, même après des longues sessions.

Les accessoires supplémentaires comprennent un adaptateur secteur, des tamis supplémentaires, un drip pad, une douille de remplissage (vraiment très utile), un grinder, une capsule de dosage, et une brosse pour le nettoyage. Grâce aux accessoires en votre possession, le MIGHTY s’accommodera tout aussi bien d’herbes sèches que de concentrés, encore un trait en sa faveur. Enfin, s’emboîtant parfaite dans le fond du MIGHTY, vous trouverez un superbe outil de remplissage orange pour la chambre à herbe. C’est extrêmement utile sur deux niveaux, premièrement pour remplir votre douille aussi compacte que possible, et deuxièmement, si vous utilisez la partie opposée de l’outil de remplissage, vous pourrez gratter et enlever les morceaux d’herbes sèche ou autres morceaux de weed des ventilations du MIGHTY.

MIGHTYVOIR LE MIGHTY

USAGE QUOTIDIEN

Usage Quotidien MIGHTY

Repliez la partie supérieure de l’unité et vous révélerez la chambre à herbe. Un écran LCD et quelques boutons sont les seuls éléments que vous trouverez sur la partie extérieure du MIGHTY. La batterie est comprise dans l’unité, elle ne peut donc pas être remplacée et devra être chargée via un adaptateur mural encre chaque utilisation, il ne propose malheureusement pas de chargeur USB. La capacité de la batterie ne m’a jamais posé de problème, même après plusieurs utilisations de suite. La batterie m’a fait défaut une seule fois, mais le MIGHTY peut être utilisé pendant la charge, et c’est vraiment super pratique.

Se servir du MIGHTY est exactement comme on peut se l’imaginer. Il suffit de remplir la chambre à air, de rattacher la partie supérieure, de tourner l’embout buccal vers la bonne position, et de maintenir le bouton d’alimentation afin d’allumer l’unité. Ensuite, en se servant de l’écran LCD comme guide, réglez la température avec précision en vous servant des boutons plus et moins. Il n’y a pas de réglages de température prédéfinis, mais il dispose tout de même d’une mémoire interne permettant à votre réglage de température soit enregistré jusqu’à la prochaine utilisation.

Le manque de profil de températures prédéfinies ne m’a jamais posé problème, car la température de vaporisation idéale est subjective, et que ce qui convient à certains ne vous conviendra pas forcément. La température minimale du MIGHTY est de 40 °C et sa maximale est de 210 °C. Pour le moment, mon unité est réglée sur 185 °C, que je considère comme un juste-milieu entre bonne production de vapeur et impact trop fort sur la gorge, ce qui peut être un inconvénient des températures de vaporisation trop élevées.

La préchauffe prend près d’une minute et demie, rien de surprenant, mais cela ne le classe pas parmi les plus lents. Pour empêcher le MIGHTY de surchauffer ou de gâcher de la batterie, une extinction automatique survient après deux minutes. Un retour tactile vous informe que cela est en train d’arriver, mais si vous préférez des sessions de vaporisations plus détendues, devoir s’occuper du MIGHTY régulièrement pour qu’il ne s’éteigne pas peut devenir frustrant.

L’ENTRETIEN DU MIGHTY

L’Entretien Du MIGHTY

Je n’ai pas honte de le dire, ma routine de nettoyage du MIGHTY n’a pas été aussi régulière qu’elle n’aurait dû l’être. Idéalement, la chambre à herbe et les tamis devraient être brossés ou nettoyés directement après la session. Cela empêche l’herbe de cuire dans les mailles fines du tamis. En plus du brossage quotidien, la plupart des éléments clé peuvent être retirés et plongés dans de l’alcool isopropanol avant de passer aux finitions avec un coton tige pour se débarrasser du moindre résidu. Même avec mes nettoyages occasionnels, l’unité n’a absolument pas souffert.

Une observation mineure sur sa maintenance. Si vous regardez le MIGHTY vu de dessus (sans la moitié supérieure fixée), il y a un petit espace entre le bord de la chambre à herbes et la gaine en plastique extérieure. Si vous n’utilisez pas le bol de remplissage fourni, alors remplir le bol avec vos doigts peut faire qu’un peu d’herbe disparaît dans cet espace vide. Si elle cuit après quelques utilisations, alors toute herbe tombée dans cet espace est vraiment difficile d’accès et difficile à nettoyer. Cela pourrait être évité en faisant plus attention lorsque vous remplissez la chambre, mais après quelques sessions, la coordination main-œil va un peu de travers.

ALORS, COMMENT LE MIGHTY S’EN SORT ?

Alors, Comment Le MIGHTY S’En Sort ?

Points Négatifs MIGHTY  POINTS NÉGATIFS

Lors de la sortie du MIGHTY, le marché était bien moins saturé qu’il l’est aujourd’hui. La compétition est rude, et le nombre de concurrents semble devenir de plus en plus grand et proposer de plus en plus de choses. La température ne peut être contrôlée par smartphone et il ne présente pas de profil de température, un inconvénient face aux nouveaux vaporisateurs. La batterie ne peut être remplacée dans la journée si jamais vous vous retrouvez à court, et parmi les fonctionnalités disponibles, l’extinction automatique au bout de deux minutes devient incroyablement agaçante lorsque l’on souhaite se détendre et profiter d’une longue session avec son herbe préférée.

Points Positifs MIGHTY   POINTS POSITIFS

Ne laissez pas les côtés négatifs vous repousser, le MIGHTY a un tas de choses qui font qu’on l’adore. Vous pouvez dire que je suis vieux jeu, mais il y a quelque chose d’admirable dans la production d’un vaporisateur sans fioritures. Storz & Bickel a clairement concentré ses efforts dans le design, la construction et la durée de vie de la batterie. La combinaison de ces facteurs signifie que le MIGHTY a toujours été là quand j’en avais besoin, même si cela faisait longtemps que je ne l’avais pas chargé. Je n’ai jamais mesuré la longévité de la batterie, mais plusieurs retours font état de 90 minutes d’utilisation continue par charge, c’est largement suffisant pour vous envoyer vous et vos amis dans l’espace.

Le MIGHTY est aussi incroyablement solide. Il a passé la plupart de sa vie dans le fond de mon sac à dos alors que je randonnais dans les alentours d’Amsterdam. À chaque fois que je fouillais pour l’en sortir, pas la moindre égratignure, l’unité fonctionnait toujours parfaitement. C’est de loin le plus gros point fort du MIGHTY, sa fiabilité n’a pas d’égal parmi les autres vaporisateurs, du moins parmi tous ceux que j’ai testé.

DEVRIEZ VOUS L’ACHETER ?

Le MIGHTY prouve que vous n’avez pas besoin de fonctionnalités sophistiquées ni d’un design surcompliqué pour fournir le travail attendu. Il propose non seulement une vapeur savoureuse et de qualité au quotidien, mais en plus, on croirait que sa batterie ne se videra jamais. Si vous souhaitez obtenir un vaporisateur portable, qui pourra assumer un usage régulier, alors le MIGHTY est celui qu’il vous faut. Oui, l’unité est un peu grosse, mais vous savez ce qu’on dit, plus c’est gros plus ça passe. Investissez dans le MIGHTY (299 €), il ne vous décevra pas.

Note : 8,5 / 10

Lucas

Écrit par: Lucas
Lucas est auteur à temps-partiel et visionnaire à temps-complet. Psychonaute anonyme se fondant dans la société avec son costume-cravate, il œuvre pour apporter au grand public une rationalité basée sur des preuves.

De nos auteurs

Read more about
Blog Cannabis Évaluations de Produits
Search in categories
or