Le top 10 des utilisations du chanvre : une plante révolutionnaire | Partie 2

Publié le :
Catégories : BlogCannabis

Le top 10 des utilisations du chanvre : une plante révolutionnaire | Partie 2

Les utilisations du chanvre sont si nombreuses que nous ne pouvions pas les faire tenir en un article. Voici la suite des applications les plus prometteuses pour le chanvre, du carburant au papier.

Aliment, médicament, vêtement, cosmétique, construction : la liste est déjà impressionnante, mais elle va en s'améliorant. Le chanvre est réellement la clé pour une économie plus verte et durable, mais les politiciens et l'industrie du pétrole tiennent la plante en otage. Nous assistons à une vague de réforme dans le monde entier, et nous espérons que cette vague ce transforme en tsunami vert, nous propulsant vers une révolution industrielle basée sur le chanvre.

Voici la suite du top 10 des utilisations pour le chanvre :

6. Plastiques

La plupart des plastiques que nous utilisons ont été fabriqués à partir de cellulose obtenue à partir de pétrole. Le pétrole est non seulement très toxique pour l'environnement, mais nous commençons en plus à en manquer. Il est possible de faire des plastiques à partir de cellulose végétale qui sont à la fois plus solides que les plastiques traditionnels et 100 % biodégradables. Quelle plante contient le plus de cellulose ? Le chanvre.

Les tiges de chanvre sont constituées à 85 % de cellulose, ce qui en fait une ressource idéale pour l'industrie du plastique. De plus, avec la facilité et la rapidité de culture du chanvre, et sa capacité à être cultivé pratiquement n'importe où, il peut constituer une ressource abondante et renouvelable. En outre, comme le plastique de chanvre peut être composté, il ne traînera pas pendant des milliers d'années dans des décharges en polluant le sol.

Henry Ford, le célèbre fabricant de voitures et fondateur de Ford, a de manière reconnue conçu une voiture à base de plastiques de chanvre. Elle était 10 fois plus solide que les voitures en acier, moins chère et plus sûre à fabriquer, et selon Henry, c'était une voiture « cultivée à partir de notre propre sol ».

La prohibition du chanvre a rendu l'utilisation du plastique de chanvre inintéressante d'un point de vue financier, car il ne peut rivaliser avec les prix du plastique à base de pétrole. Mais comme de nombreuses industries commencent à rechercher des ressources plus durables, et que les restrictions sur le chanvre commencent à se desserrer, l'utilisation de plastique de chanvre connaît également une croissance. Les avancées de la technologies permettent que pratiquement tout ce qui peut être fabriqué en plastique de pétrole puisse l'être avec du plastique de chanvre.

L'industrie automobile est un bon exemple d'une industrie s'emparant du plastique de chanvre. Tout comme Henry Ford, beaucoup dans cette industrie voient les bénéfices d'une ressource plus légère, moins chère, plus solide et plus respectueuse de l'environnement. BMW, Chrysler, GM, Ford, Saturn et Honda utilisent maintenant des plastiques de chanvre pour leurs panneaux de portières, capots de coffres, pare-chocs, etc. C'est un bon début, et une tendance en croissance.

Le plastique de chanvre offre des possibilité infinies. Il est plus sûr, plus facile et plus respectueux de l'environnement à produire, et il prend le pouvoir des mains des barons du pétrole alors que les industries cherchent à se défaire de leur dépendance au pétrole.

7. Carburant

Un autre usage révolutionnaire pour le chanvre est de le transformer en bio-carburant. C'est exact, le chanvre peut être utilisé comme carburant écologique et renouvelable qui fonctionne directement dans la plupart des moteurs diesels, au point où c'est une alternative viable au diesel à base de pétrole. Pourquoi ne voyons-nous pas plus de bio-diesel au chanvre ? Simplement parce que les grosses compagnies pétrolières ne veulent pas que vous le sachiez, et qu'elles ont assez de ressources pour que cette information soit occultée.

Ce n'est pas très connu, mais Henry Ford de la Ford Motor Company, et Rudolf Diesel, le créateur des moteurs diesels, n'avaient jamais imaginé des voitures roulant avec les carburants actuels à base de pétrole. Ils ont conçu leur composants moteur pour fonctionner avec du bio-diesel, et ils pensaient que le chanvre serait le carburant du futur. Rudolf Diesel a même fait tourné l'un des tous premiers moteurs diesels avec de l'huile de cacahuète.

Henry Ford était si sûr que le chanvre et les légumes fermentés étaient le futur du carburant qu'il a déclaré à des journalistes du New York Times qu' « il y a du carburant dans chaque partie de matière végétale qui peut être fermentée. Il y a assez d'alcool dans le rendement annuel d'un acre de pommes de terres pour alimenter les machines nécessaires à cultiver les champs pendant une centaine d'année. » Beaucoup pendant que c'est à cause de ce genre de visions que le cannabis et le chanvre ont été prohibés, en raison de politiciens ayant de gros intérêts dans le pétrole faisant campagne contre le cannabis, comme Andrew Mellon, le Secrétaire du Trésor américain et fondateur de Gulf Oil.

Il existe beaucoup d'avantages qui pourraient être obtenus grâce à un passage à grande échelle vers les carburants à base de chanvre. Ce qui suit n'en liste que quelques-uns.

Autonomie

Le chanvre est facile à cultiver et il est extrêmement résistant, ce qui permet de le cultiver presque partout. Ceci signifie que les pays du monde entier peuvent cultiver leurs propres ressources de chanvre pour le raffiner, sans avoir à dépendre des grosses compagnies pétrolières, quelque chose qui peut avoir un grand impact sur leurs économies.

Vous pouvez le faire à la maison

Même si c'est un procédé assez compliqué, quelqu'un d'assez déterminé peut produire du bio-diesel à base de chanvre à la maison sans avoir fait des études de chimie, ou sans acheter d'équipement de laboratoire coûteux.

Pas de pénurie

En relation avec l'autonomie, la facilité de culture et de transformation en pétrole du chanvre pourrait entraîner que plus aucun pays n'aurait à se soucier de pénuries de carburant.

Non-toxique

Au contraire du diesel à base d'énergie fossile, le bio-diesel à base chanvre n'est pas toxique (nous ne conseillons pas de le boire cependant !). De plus, la combustion de bio-diesel à base de chanvre ne crée pas le dioxyde de souffre ou les hydrocarbures produits par les carburants normaux, elle produit également une quantité significativement plus basse de monoxyde de carbone.

Impact environnemental minimal

La production à grande échelle de bio-diesel à base de chanvre a un impact sur l'environnement significativement moins élevé que la production de carburants à base de pétrole. Le chanvre pourrait potentiellement être un carburant au bilan carbone neutre, ou presque. C'est parce que pendant sa croissance, la plante absorbe du CO2 de l'atmosphère, et le même CO2 est libéré quand le carburant est brûlé : la même quantité est alors relâchée dans l'atmosphère.

Biodégradable

Le bio-diesel à base chanvre est biodégradable, ce qui signifie qu'un accident et des fuites ne causeront pas le même degré de dégâts pour l'environnement que le pétrole.

Augmente la durée de vie des moteurs

C'est le carburant avec lequel le moteur diesel a originellement été conçu pour être utilisé ! Utiliser un bio-carburant à base de chanvre peut significativement augmenter la durée du vie du moteur. La plupart des moteurs diesels de nos jours peuvent toujours fonctionner avec un bio-carburant sans trop d'efforts. En général, les moteurs diesels fabriqués entre 1990 et 2004 peuvent fonctionner très bien sans modifications majeures. Tout ce qu'il faut, c'est changer un filtre.

Il faut noter que même si ceci s'applique à la majorité des moteurs diesels, cela ne fonctionne pas avec tous, et savoir si cela fonctionne avec des voitures plus modernes doit être analysé au cas par cas. Avant de remplir votre réservoir avec un carburant au chanvre fait maison, demandez conseil à un professionnel et faites des recherches avant de sauter le pas, quelle que soit l'année de fabrication de votre moteur. (nous ne sommes pas ni scientifiques professionnels, ni chimistes ni ingénieurs, et nous n'assumerons aucune responsabilité si vous décidez de sauter le pas mais que cela ne fonctionne pas).

8. Bioremédiation (nettoyer les dégâts de l'humanité)

Des recherches récentes ont été menées sur l'utilisation du chanvre comme moyen de nettoyer du sol contaminé. Le chanvre est une plante très résistante qui peut pousser dans les endroits les plus rudes, même ceux où toutes les autres formes de vie ont été éliminées par l'action de l'humanité.

Le procédé est connu sous le nom de phytoremédiation, il s'agit de l'utilisation de plantes pour restaurer des environnements endommagés. Les plantes accumulent certains métaux lourds et contaminants dans leur biomasse, les retirant du sol et le rendant sain et viable à nouveau pour d'autres formes de vie. Même si le chanvre n'est pas considéré comme un hyper-accumulateur (une plante qui stocke les contaminants dans sa masse), il assimile tout de même une quantité significative de contaminants qui sont alors stockés dans les racines. Ceci offre un certain avantage sur les hyper-accumulateurs car l'absence de métaux lourds stockés dans la partie principale de la plante permet de la récolter pour d'autres applications industriels, comme la fabrication du papier pour de bio-carburant, tandis que les racines contaminées peuvent être éliminées en toute sécurité.

9. Papier

Le chanvre est une alternative viable au papier à base de bois. Il semble que jusqu'à 1883, jusqu'à 90 % du papier dans le monde était fabriqué à base de chanvre ! C'est en raison de la prohibition que nous ne voyons pas beaucoup de papier de chanvre dans nos sociétés actuelles, et certains pensent que cette application, en conjonction avec la menace que le chanvre représentait pour les compagnies pétrolières, a mené à sa prohibition. DuPont, un immense propriétaire forestier à l'époque de la prohibition, était à la pointe de la campagne contre le cannabis et le chanvre, en association avec Andrew Mellon, le fondateur de Gulf Oil, à cause de la menace que le chanvre représentait pour son entreprise.

Des analyses ont montré que le papier de chanvre est supérieur au papier de bois en raison de sa composition. Le papier de chanvre est riche en cellulose et ne contient que 4-10 % de lignine. Au contraire, la pulpe de bois contient 18-30 % de lignine, qui doit être éliminée chimiquement au cours du procédé de fabrication du papier. Le fait que le chanvre demande moins de traitement chimique réduit la contamination des déchets en eau, et la couleur naturellement crémeuse du papier de chanvre lui permet de ne pas avoir à être beaucoup blanchi : deux aspects qui le rendent bien meilleur pour l'environnement.

Le papier de chanvre est également bien plus solide que le papier à base de bois, et il résiste bien mieux à l'épreuve du temps, parfois pendant des centaines d'années (on a retrouvé intact du papier de chanvre aussi vieux que 1500 ans). De plus, le papier de chanvre peut-être recyclé bien plus de fois que le papier à base de bois.

Il y a des arguments selon lesquels il faudrait réaliser une déforestation massive pour trouver l'espace nécessaire pour cultiver le chanvre afin de répondre aux besoins en papier de la terre. Cet argument peut être réfuté par le fait qu'un acre que chanvre peut produire la même quantité de papier que 4 à 10 acres de forêt sur un cycle de 20 ans (il faut noter que les tiges de chanvre mettent 4 mois à mûrir, alors qu'un arbre prend 20 à 80 ans).

Le chanvre serait plus exigeant pour le sol, car c'est une plante annuelle. Ceci implique que des nutriments devraient être ajoutés de manière externe, mais ceci pourrait être accompli harmonieusement avec un système de compost cyclique et une rotation des cultures élaborée.

10. Alimentation animale

Les hautes qualités nutritives du chanvre ne bénéficient pas qu'aux humains, elles peuvent également profiter au bétail et aux autres animaux.

Les graines de chanvre sont souvent utilisées dans les mélanges de graines pour oiseaux. Elles sont appréciées de beaucoup d'espèces pour leurs qualités énergétiques et leur richesse en huiles, et elles sont d'une grande aide pour leur faire passer l'hiver et leur donner un plumage sain. Quand un oiseau incorpore des graines de chanvre à son alimentation, il vit 10 à 20 % plus longtemps, a une progéniture plus importante et peut voler plus longtemps en raison de la qualité supérieure de ses plumes.

Avant la prohibition, il y avait plus de 10 millions d'acres de culture de chanvre aux USA, et ces plantes gorgées de graines nourrissaient des centaines de millions d'oiseaux. L'éradication du chanvre a porté un coup dévastateur aux populations d'oiseaux, et a affecté toute la chaîne alimentaire. De plus, les oiseaux qui se seraient nourris avec du chanvre mangent maintenant des récoltent gorgées d'OGM, introduisant des toxines qui endommagent encore plus la chaîne alimentaire et l'environnement. Ce changement fondamental, pourtant déjà vieux de beaucoup d'années, a entraîné un déclin progressif de la population des oiseaux dans son ensemble.

Pour ce qui est du bétail et des animaux domestiques, il n'y avait auparavant rien de meilleur que le pain de graines de chanvre. Le pain de graines de chanvre est un produit dérivé de la presse des graines pour en extraire l'huile. Il est toujours extrêmement nutritif et c'était la principalement alimentation animale dans de nombreuses régions du monde jusqu'au siècle dernier. Le pain de graines de chanvre couvre tous les besoins alimentaires pour pratiquement tous les animaux, dont les chats, chiens, chevaux, animaux de ferme et volailles. Il permet également un gain de poids maximal à un coût moindre que celui de l'alimentation actuelle. Une étude récente au Kentucky a trouvé que le bétail nourri au pain de graines de chanvre demandait moins de nourriture et digérait bien plus efficacement.

Et voilà. Nous n'avons fait qu'effleurer la surface de ce qui peut être fait avec le chanvre, mais toute la profondeur de l'insanité de la prohibition du cannabis devient douloureusement évidente. Ce n'est rien de moins que de la folie que de ne pas utiliser cette ressource. Il y a cependant, comme on dit, une lumière au bout du tunnel. Le chanvre est central pour résoudre le problème de rareté des ressources sur notre planète, et avec les changements des politiques sur les drogues, nous pourrions bien assister à une renaissance de l'industrie du chanvre. Si vous voulez en savoir plus sur le pouvoir du chanvre, et comment il peut changer le monde, nous vous recommandons fortement de lire le livre « L'empereur est nu » de Jack Herer, une figure de proue et légende du mouvement du cannabis et du chanvre.