Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

C’EST QUOI LE PH ?

pH-meter

“Potentia hydrogenii” ou pH est l’échelle logarithmique de mesure de l’acidité ou basicité d’une solution. Ce que le pH signifie pour le scientifique est similaire à l’interprétation qu’en fait le cultivateur de cannabis. Mais c’est dans l’application pratique de cette compréhension que les différences émergent.

En laboratoire, le pH est utilisé pour quantifié le ratio d’ions chargés négativement et positivement dans un liquide. Alors qu’en culture, le pH est important pour ce qui est de l’arrosage et de l’apport en engrais pour les plants. De plus, il est extrêmement important de surveiller le pH du milieu de culture et de l’ajuster si nécessaire.

L’échelle du pH va de 0 à 14, d’acide à basique. Un pH de 7 est considéré comme étant neutre. Moins est acide, plus est alcalin. Tout comme l’échelle de Richter est utilisées pour mesurer les tremblements de terre, l’échelle de pH multiplie chaque point par un facteur de 10. Un pH de 9,0 est donc dix fois plus basique qu’un pH de 8,0.

pH compris entre 14 et 0

  • pH 14 : solution de soude caustique (1 mol / l)
  • pH 13 : solution de soude caustique (0,1 mol / l)
  • pH 11,5 : ammoniaque domestique
  • pH 10,5 : eau savonneuse
  • pH 8,5 : eau de mer, liquide intestinal
  • pH 7,4 : sang humain
  • pH 7 : eau pure (neutre)
  • pH 6,7 : lait
  • pH 6 : eau de pluie
  • pH 5 : pluie légèrement acide
  • pH 4,5 : pluies acides, jus de tomate
  • pH 3 : vinaigre ménager
  • pH 2,5 : cola
  • pH 2 : acide gastrique, jus de citron
  • pH 1 : acide sulfurique (acide des piles)
  • pH 0 : acide chlorhydrique (1 mol / l)

C’EST QUOI L’EC ?

Cet acronyme signifie la conductivité électrique. Pour le cultivateur de cannabis, en particulier en hydroponique, la mesure de l’EC est essentielle pour appliquer correctement les nutriments.

En laboratoire, l’EC est la façon de mesurer le potentiel de conductivité électrique des matériaux. Mais le seul matériel et liquide auquel s’intéresse le cultivateur, c’est son milieu de culture et l’eau qu’il utilise.

La mesure EC est la façon pour le cultivateur de mesurer le plus précisément les nutriments dans la solution nutritive et dans le milieu de culture. Avoir un apport en nutriments parfaitement réglé est un objectif clé pour tous les cultivateurs, peu importe leur installation de culture.

La méthode courante pour compter les ions ou les sels dans l’eau est de le faire en PPM pour partie pour million. Même si c’est le standard Nord-Américain, la plupart des cultivateurs de weed dans le monde entier connaissent les tableaux de conversion PPM à EC.

Pas d’inquiétudes si vous ne connaissez pas ces conversions pour l’instant. Il vous suffit de faire une recherche Google table de conversion PPM à EC et d’en télécharger une pour référence. La conversion d’une valeur PPM à EC aide le cultivateur à déterminer le dosage en nutriments.

QUELLES SONT LES MEILLEURES VALEURS PH ET EC ?

Les valeurs optimales en pH et EC pour la culture du cannabis dépendent de trois facteurs : le milieu de culture, les nutriments et l’eau. Pour les cultivateurs en terre, un pH de 6,0-6,5 est parfait.

Mais les cultivateurs en hydro ou en coco devraient viser un pH de 5,8 ou du moins maintenir un pH autour de 5,5-6,1. La terre est un milieu indulgent qui sert de tampon pour la zone des racines. En revanche, les systèmes hydro sont beaucoup moins indulgents et le pH doit être parfait à chaque fois.

La valeur EC sera différente pour chaque variété de cannabis. En général, les indicas voraces préfèrent une valeur EC élevée de 2,5+ alors que les sativas moins affamées préfèrent un EC plus bas de 1,0 sous peine d’avoir trop d’engrais.

L’eau a une valeur EC neutre de 0 et un pH en général neutre, donc 7,0 de pH. Les terreaux spécialisés sont en général à 6,0 de pH et les granules d’agriles en hydro et la perlite sont des médiums neutres et stériles.

La culture en hydroponique demande bien évidemment plus de réglages qu’une culture en terre bio sans soucis. Les cubes de laine de roche doivent être pré-trempés dans une solution au pH de 5,8 avant d’y planter des graines ou des boutures.

Le cultivateur de cannabis diligent doit surveiller attentivement les doses de nutriments et évaluer le pH et l’EC à chaque apport. Des fluctuations dans le pH et l’EC sont à éviter.

Le pH de l’eau doit être constant et l’EC doit être graduellement augmenté en suivant les besoins des plants. L’eau de drainage doit aussi être évaluée chaque semaine pour éviter l’accumulation de sels. C’est aussi important pour les cultivateurs en hydro.

Une sur-fertilisation est un des problèmes les plus courants pour les cultivateurs hydroponiques. Nous en parlerons plus en détail dans la section hydro.

Mais il suffit de savoir que les problèmes viennent généralement d’un ajout de trop de PPM de nutriments par le cultivateur, ce qui donne un EC excessivement élevé.

COMMENT MESURER LE PH ET L’EC

Il existe beaucoup d’outils utiles pour aider le cultivateur de cannabis à surveiller les valeurs en pH et en EC. Le meilleur conseil est de choisir un stylo mesureur de pH et d’EC. C’est un petit investissement, en général moins de 100€. Le cultivateur peut acheter un appareil numérique tout-en-un avec fluide de calibration inclus.

Les mesures de pH à l’ancienne, avec de petits flacons à secouer et à comparer marchent bien, tout comme les kits testeurs de sol. Pour le cultivateur en extérieur, ces alternatives pour une mesure peu coûteuse sont viables. Mais l’hydroponique demande de la précision. Ne faites pas de fausses économies pour la mesure du pH et de l’EC.

COMMENT CONTRÔLES LE PH ET L’EC

Contrôler le pH et l’EC était assez difficile avant l’explosion récente des boutiques de culture en ligne et du boom du e-commerce dans le canna-business. Les canna-entrepreneurs innovants du 2&ème siècle ont conçu des solutions intelligentes pour le contrôle du pH et de l’EC.

L’arrivée de nutriments « pH Perfect » par Advanced Nutrients et de lignes de produits spécifiques à chaque milieu évite d’avoir à se prendre la tête pour les engrais. En fait, cette technologie rend même inutile les stylos mesureurs de pH et d’EC pour la plupart des cultivateurs amateurs utilisant ces engrais.

Pour le cultivateur qui recherche la simplicité et qui peut se permettre d’acheter ces nutriments au prix haut de gamme, c’est la solution simple pour contrôler le pH et l’EC.

COMMENT CORRIGER LE PH ET L’EC

De nos jours, la correction du pH se fait rapidement. La plupart des nutriments organiques pour le cannabis, comme la ligne BioBizz d’engrais liquide, font généralement baisser le pH de l’eau neutre à environ 6,0 de pH. Si le pH baissait trop, ajouter 1ml pour 5l d’eau de silice liquide fera généralement augmenter le pH de 1 ou 2 points pour corriger.

Mais si le pH commence à pencher du côté basique vers 8,0 ou plus, ajouter quelques ml de vinaigre de malt est possible dans 5l d’eau pour faire baisser le pH. Bien sûr, il existe partout des solutions pH plus et pH moins. Elles sont disponibles dans des formulations spécifiques à la phase végétative et de floraison. Il ne faut que quelques gouttes par litre pour équilibrer le pH.

La correction de l’EC est aussi relativement peu compliquée. En général, le meilleur moyen pour résoudre ce problème est de commencer par rincer à l’eau pure. La plupart du temps, ce qui cause un EC trop élevé, ce sont des doses de nutriments trop élevées.

Après le rinçage, il suffit d’ajuster l’apport en engrais et de mesurer l’EC. En général, un apport léger avec beaucoup de suppléments, comme des enzymes et des glucides, constitue un bon apport nutritif de récupération pour que la zone des racines et toutes les cultures se remettent sur le bon chemin.

 

Retour à la Guide de culture du Cannabis

Retour à Minéraux et Nutriments

Retour à Résolution des Problémes

Related products