Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Défoliation Du Cannabis : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

LA DÉFOLIATION ET LE PLANT DE CANNABIS

La défoliation est un terme générique qui décrit l’élimination des feuilles sur les plantes. La technique peut être appliquée de différentes manières pour obtenir bon nombre de différents effets. Beaucoup d’espèces de plantes répondent bien à la défoliation, comme le coton, le chia et le trèfle.

La défoliation consiste à retirer stratégiquement les feuilles sur les plants de cannabis en croissance afin de localiser la production de résine et d’améliorer les rendements à l’heure de la récolte. L’étêtage ou topping, le mainlining et lollipopping, le schwazzing sont des applications bien connues de la défoliation. Même le fait de nettoyer en supprimant les feuilles jaunies ou endommagées est une forme de défoliation.

POURQUOI LA DÉFOLIATION ?

En utilisant la défoliation, un cultivateur cherche à manipuler la croissance du plant pour accroître la circulation d’air et la pénétration de la lumière. Plus de nœuds porteurs de fleurs reçoivent une lumière directe, mieux ils pousseront et plus ils produiront de la résine. Plus de circulation d’air dans toute la structure du plant aide à le protéger contre les pathogènes et favorise l’efficacité des échanges gazeux aux stomates des feuilles.

La raison pour laquelle la défoliation augmente le rendement est toujours un mystère contre-intuitif. Il existe un certain nombre de théories toutes aussi valides pour expliquer pourquoi la croissance des fleurs est stimulée. Dans tous les cas, les grammes supplémentaires de têtes bien denses sont un témoignage solide de l’efficacité des techniques de défoliation.

COMMENT DÉFOLIER LE CANNABIS

Retirer les feuilles peut se faire aussi facilement qu’avec un coup de ciseau ou une pression de l’ongle. Beaucoup de cultivateurs frémissent d’horreur à l’idée de la défoliation. Ils avancent que la nature fait bien les choses et qu’il faut juste laisser pousser. Cependant, les tests pratiques démontrent des rendements constamment plus élevés pour les plants défoliés. Le débat continue à faire rage pour déterminer si une défoliation bien gérée entraîne des inconvénients.

Quand vous décidez de défolier, le choix de la technique appliquée est vôtre. Chacune augmente le rendement de manière similaire, seule la silhouette des plants diffère. Les facteurs à prendre en compte sont les génétiques, le volume de l’espace de culture et l’intensité lumineuse.

La défoliation en général peut être utilisée sur des plants non-palissés pour augmenter la pénétration lumineuse et le flux d’air, plutôt que d’utiliser n’importe quelle technique spécifique. Les feuilles qui nuisent à la pénétration lumineuse sont éliminées durant la vie du plant au choix du cultivateur. Même pendant la floraison. Les fleurs de cannabis sont incroyablement efficaces pour la photosynthèse et récupéreront rapidement après la défoliation.

Le mainlining utilise un certain nombre de défoliations radicales sur de jeunes plants de cannabis. L’étêtage, l’élimination totale de la croissance inférieure et des nœuds utilisés avec cette technique changent totalement l’aspect de n’importe quel phénotype. Le mainlining produit huit ou plus tiges de têtes principales par plant, sans aucune croissance secondaire.

Le lollipopping peut être utilisé sur des plants étêtés et palissés ou sur des plants non-étêtés de forme naturelle. Il implique de tailler ou défolier tout sauf les têtes primaires à l’extrémité de toutes les branches du cannabis en floraison. Le lollipopping s’efforce de concentrer toute l’énergie de floraison des plants sur moins de grappes de fleurs, mais plus grosses. Cette technique ouvre les branches inférieures à beaucoup plus de lumière et stimule une bonne circulation d’air.

Le schwazzing est une technique dans laquelle la défoliation est réalisée à des moments spécifiques durant le cycle de vie du plant. Les plants ne sont pas touchés pendant la végétation. Avant de passer le cycle lumineux en 12-12, toutes les feuilles nourricières sont retirées sur le tronc principal et les branches latérales. On laisse alors fleurir les plants pendant trois semaines. Les feuilles nourricières dominantes et toute feuille faisant de l’ombre est alors éliminée. Avec le schwazzing, on laisse alors les plants arriver à maturité à partir de ce moment sans les toucher. Certains cultivateurs audacieux refont un schwazzing (ce qui est appelé miamimangoing dans les livres de culture des années soixante-dix). Les plants sont défoliés de toutes les feuilles nourricières une fois de plus à la semaine cinq ou six avant de les laisser arriver à maturité.

TROP, C’EST COMBIEN ?

C’est un art magique de bien gérer le ratio entre défoliation et besoin de transpiration. En faire trop a pour effet de sur-fertiliser vos plants, ce qui les expose à un stress de nutriments. Quand trop de feuilles sont retirées et que l’efficacité de la transpiration est interrompue, les nutriments peuvent s’accumuler dans la zone racinaire, ce qui provoque une brûlure ou un blocage de l’absorption des nutriments. Le dosage des nutriments doit être ajusté pour s’accorder aux plants moins exigeants jusqu’à ce qu’ils aient récupéré. L’expérience finira par vous donner la juste mesure du volume de verdure dans l’espace de culture.

Une bonne règle générale est de laisser les pointes de croissance intouchées, plus deux feuilles nourricières totalement développées. Avoir la main plus lourde pourrait ralentir la croissance du plant. Vous pourriez remarquer que les nouvelles pointes passent au vert brillant à cause du stress nutritif, et que les tiges prennent une légère teinte rouge ou violette. Ceci disparaîtra quand les plants auront récupéré après quelques jours. Simplement, cette période aurait pu être passée à vraiment grandir, plutôt que d’être en convalescence.

DES GROSSES TÊTES, DES GROSSES TÊTES PARTOUT

Même s’il n’est pas complètement compris, le traumatisme de la défoliation stimule vraiment la vigueur des plantes. Les techniques de défoliation mentionnées ont prouvé qu’elles augmentaient les rendements de fleurs de cannabis matures. La défoliation s’accompagne d’un avantage supplémentaire : moins de taille à la récolte, car la moitié des feuilles ont déjà été retirées.

Les techniques de défoliation en intérieur ou en extérieur augmentent les rendements pour les cultivateurs de cannabis. Si vous appréciez l’esthétique du cannabis, vous allez vraiment adorer la vision d’une mer de fleurs de cannabis mûres défoliées de main de maître. À vous de cultiver !