Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Que Sont Les Plantules De Cannabis?

Que sont les plantules de cannabis?

Les plantules sont de minuscules plantes de cannabis qui viennent de germer. Après l’ouverture des graines de cannabis, la racine principale, appelée racine pivotante, pousse. Lorsqu’elle est transférée dans la terre ou un autre milieu de culture, une plantule verte finira par émerger de la surface. N’importe quel cultivateur de cannabis peut vous dire que dès qu’un plant monte, c’est un moment très spécial et joyeux.

Tous les plantules sont pratiquement identiques ; il est impossible de différencier les variétés de cannabis en fonction de leur apparence visuelle à ce stade. Pour que les graines puissent se fendre correctement pendant la germination, elles doivent être soumises à des conditions humides. Une fois que la racine pivotante est assez longue, une plantule avec deux petits ensembles de feuilles en forme de goutte d’eau soutenues par une fine tige apparaissent. Au cours de la croissance, l’enveloppe de la graine se détache naturellement, mais il faut parfois l’enlever chirurgicalement. Ces minuscules « feuilles drageon » se refléteront les unes les autres sur le plant, agissant comme des panneaux qui transforment la lumière en énergie.

Ensuite, deux feuilles supplémentaires se développeront à partir du milieu, ressemblant à une feuille de cannabis régulière. La phase de plantule est assez courte ; il faut environ une ou deux semaines avant que les plantules ne deviennent des petites plantes. Techniquement, le phase de la plantule fait partie de la phase végétative, mais il est souvent considéré comme quelque peu distinct en raison de ses besoins uniques.

Les plantules ont besoin d’une attention particulière car ils sont petits et très fragiles. Les erreurs à ce stade peuvent nuire à la croissance future de votre plante. Voici quelques trucs et astuces pour apporter à vos jeunes plants les meilleurs soins.

LE CONTENANT APPROPRIÉ POUR UNE PLANTULE DE CANNABIS

LE CONTENANT APPROPRIÉ POUR UNE PLANTULE DE CANNABIS

Une fois que les graines se sont séparées, elles sont prêtes à être semées. La taille du contenant de vos plantules doit être relativement petite. Elles peuvent même être plantées dans des gobelets jetables en plastique. Ensuite, une fois qu’elles remontent à la surface et grandissent pendant environ une semaine, elles devraient être déplacés dans des conteneurs plus grands. Si les plantules sont laissées plus longtemps dans de petits contenants, les racines commenceront à pousser autour des côtés du contenant, ce qui les « liera ensemble ». Ceci n’est pas souhaitable parce que les racines ne prendront pas les nutriments de façon idéale et que l’eau risque de ne pas s’écouler correctement.

Il faut tenir compte du fait que les plantules développent une racine pivotante étonnamment longue. En leur laissant de l’espace pour pousser, les plantules se stabilisent et deviennent plus forts. Le conteneur doit avoir un système de drainage solide. Cela peut se faire en perforant des trous dans les gobelets en plastique ou simplement en achetant un contenant avec des trous au fond. Cela permettra à la racine pivotante de creuser son environnement, jeu de mots voulu. Les plantules cultivées en extérieur doivent être protégées contre les nuisibles.

On pourrait couper et détacher la moitié inférieure d’une bouteille en plastique, percer des trous et la placer sur le plant. Cela permettra à la lumière du soleil de pénétrer, un certain débit d’air d’entrer, et de faire un bouclier défensif pour protéger la plantule contre les ennemis. Beaucoup de cultivateurs préfèrent placer les plantules photopériodiques directement dans le contenant où elles finiront la floraison pour réduire le stress créé par le choc de la transplantation. C’est au cultivateur de décider ; on peut obtenir de bons résultats avec les deux méthodes. Une chose est sûre, les variétés autofleurissantes ne doivent pas être transplantées. Elles doivent être plantés directement dans le conteneur où elles finiront leur floraison.

MILIEU DE CULTURE POUR PLANTULES DE CANNABIS

MILIEU DE CULTURE POUR PLANTULES DE CANNABIS

La qualité du milieu de culture est très importante. Le sol argileux doit être évité car il retient trop d’eau pour les plantules, ce qui peut entraîner divers problèmes. Lorsque les plantules sont plantées dans un milieu de culture qui retient à peine l’eau, elles peuvent se dessécher. Il est préférable de choisir un sol à texture lâche, foncé et riche, qui retient l’eau et ne devient pas boueux lorsqu’il est humide.

Il est crucial d’utiliser un sol qui n’a pas été sur-traité avec des engrais, que l’on appelle terre « trop riche ». Cela peut entraîner une toxicité des éléments nutritifs pour les graines. Bien que de nombreux milieux de culture contenant des engrais conviennent parfaitement aux plantules, la teneur en engrais doit se situer à l’extrémité inférieure du spectre.

ARROSAGE DE VOS PLANTULES

Les plantules doivent être soumises à un environnement très humide pour prospérer. Pendant les 1-2 premières semaines, le sol autour de la tige et de la racine pivotante doit être constamment humide. Cependant, le sol ne devrait pas être trop saturé, sinon les plantules en souffriront. Pensez-y comme ceci : quand le sol est complètement détrempé, il est trop humide. Si la terre s’éloigne des parois du contenant et qu’elle est craquante, c’est qu’elle est trop sèche.

Si le récipient est plus grand que ce dont la plantule a besoin, on peut arroser lentement, directement par la tige, de sorte que l’eau descende doucement le long de la racine pivotante. Bien sûr, l’eau doit être contrôlée en fonction du pH. Entre 6,0-6,5 de pH et cela fera l’affaire. Il ne faut pas arroser directement sur les plantules parce que les gouttelettes peuvent agir comme une loupe, créant des brulures causées par le soleil.

PLANTULES DE CANNABIS ET LUMIÈRE

PLANTULES DE CANNABIS ET LUMIÈRE

Lorsque les plantules sont cultivées en extérieur, elles peuvent être placées directement au soleil - aucun problème. D’autre part, les cultivateurs en intérieur sont confrontés à certains défis. Lorsque les plantules sont placées sous des lampes fortes, elles peuvent être submergées et stagner dans leur croissance. Si les lumières sont trop éloignées, elles s’étirent pour tenter de se rapprocher de la source lumineuse, ce qui produit des tiges longues et faibles. Cela peut également se produire lorsque la surface du sol est trop profonde dans le contenant.

Certains cultivateurs en intérieur préfèrent placer les plantules sous des lumières CFL parce qu’elles ne produisent pas beaucoup de chaleur. Les lumières LED ou HPS normales feront l’affaire, à condition que les plantules reçoivent une dose de lumière inférieure à celle dont elles ont besoin pendant la phase végétative. Les plantules sont comme les bébés ; elles ne peuvent pas supporter des quantités adultes de pratiquement n’importe quoi.

La chaleur dégagée par les lumières peut être beaucoup trop chaude. La température idéale pour les plantules est d’environ 20-25 °C. 18 heures de lumière et 6 heures d’obscurité suffiront. Lorsque les plantules reçoivent trop peu de lumière, elles perdent de la couleur et deviennent faibles. Si elles reçoivent trop de lumière, elles peuvent être surchauffées et risquer de souffrir de ce qu’on appelle la « saturation lumineuse », ce qui signifie qu’elles recevront trop d’énergie pour avoir le besoin de croître davantage.