Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Techniques Et Astuces Essentielles De Taille 

Techniques Et Astuces Essentielles De Taille

Les cultivateurs pros qui obtiennent les plus grosses récoltes avec le moins de plants ont, sans exception, de bonnes compétences en taille du cannabis. Avec les conseils de taille de cet article, vous pourrez vous aussi prendre la voie d'une récolte à faire exploser la balance, même avec un seul plant de cannabis en culture.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE LA TAILLE DES PLANTS DE CANNABIS ?

La structure naturelle du plant de cannabis ressemble à celle d'un arbre de noël. Pour la plupart des cultivateurs de cannabis en intérieur et en extérieur dans des conditions ordinaires, cette forme n'est pas idéale. Bien sûr, si vous avez la place dans un coin ensoleillé dans un climat chaud et que vous n’avez pas peur des regards indiscrets, vous pouvez cultiver de grands plants de weed, sans avoir à vous inquiéter de la taille. Des Hazes gigantesques sous un soleil brillant.

Cependant, pour la vaste majorité des cultivateurs de cannabis, la hauteur des plants doit être contrôlée. Et qui n'aimerait pas avoir une récolte plus lourde ? La taille des plants résout ces deux problèmes pour les variétés de cannabis dépendantes de la photopériode. Il vaut mieux ne pas toucher aux variétés à autofloraison jusqu'au jour de la récolte. Faites-nous confiance, ou préparez-vous à le découvrir de la plus triste des manières.

LES 5 TECHNIQUES DE TAILLE LES PLUS COURANTES

Ceci n'a pas la prétention d'être une liste exhaustive des techniques de taille du cannabis. Il s'agit des 5 techniques les plus populaires, qui peuvent être combinées avec la méthode ScrOG ou « Screen Of Green » pour un rendement maximum. Ceci dit, il y a un prix à payer pour la taille. Tailler votre cannabis vous coûtera du temps durant la période de croissance végétative, peu importe la technique appliquée. Les plants de cannabis ont besoin de temps pour récupérer. Généralement une semaine environ. Autrement, vous courrez le risque de ralentir la croissance et/ou de stresser les plants qui donnent alors des hermaphrodites.

N° 1 L'ÉTÊTAGE

L'Étêtage

L'étêtage ou topping est le processus consistant à couper la tête terminale ou la pointe de la tige principale. La paire de branches juste en-dessous de la coupure pousse alors pour donner deux nouvelles tiges principales. Toutes les branches poussent alors plus vigoureusement, car l'hormone de croissance est dispersée entre les pousses, au lieu d'être dirigée uniquement vers une seule tige de têtes. Ceci donne au plant un aspect buissonneux et la méthode peut facilement être répétée pour remplir plus d'espace latéral. Mis à part la méthode FIM, l'étêtage fonctionne bien en combinaison du reste de cette liste et de la méthode ScrOG.

N° 2 LE FIMMING

La taille FIM ou « Fuck I Missed » est en réalité un étêtage grossier, partiel. De manière étonnante, le fimming produit deux fois plus de tiges centrales qu'un étêtage correct. Quatre, au lieu de deux nouvelles tiges de têtes centrales, voilà ce qu'on obtient typiquement avec le fimming. Enlever environ 75 % de la pointe de la tige centrale plutôt que l'intégralité, cela peut sembler bâclé et erroné, mais c'est pourtant la voie à suivre pour le fimming.

N° 3 LE LOLLIPOPPING

Lollipopping Cannabis

Pendant la semaine 3 ou 4 de la période de floraison, les sites de têtes inférieurs peuvent être éliminés. En ne laissant que les grosses têtes épaisses supérieures. Le Lollipopping ou taille en sucette doit son nom à l'aspect de sucette qu'il donne aux pousses après la taille. Cette technique concentre l'énergie du plant sur les grosses fleurs supérieures, en réduisant les micro-têtes et en ayant pour effet de renforcer la production des grosses têtes.

N° 4 LA DÉFOLIATION

La défoliation est probablement la technique la plus controversée de la liste, car il y a des cultivateurs qui frissonneront d'horreur à l'idée d'arracher des feuilles. Mais si trop de sites de têtes sont ombragés par les feuilles nourricières, cela nuit au rendement. Les feuilles sont les « panneaux solaires » du plant de cannabis, mais ce sont les fleurs que vous voulez fumer. Alors il faut sacrifier quelques feuilles pour obtenir des tiges de têtes dignes de ce nom.

N° 5 COUPER LES BRANCHES INFÉRIEURES

Couper Les Branches Inférieures

Couper la première les deux premières paires de branches (une fois les plants arrivés à 30 cm ou plus) est un bon moyen d'améliorer la circulation de l’air et de concentrer l'énergie du plant sur les branches supérieures, plus proches de la lumière. C'est l'introduction à la taille pour la plupart des cultivateurs et c'est un moyen simple de se retrouver avec un peu plus de têtes.

CONSEILS SUR LA FAÇON DE TAILLER VOS PLANTS DE CANNABIS

CONSEIL 1 : TAILLEZ PAR ÉTAPES

Si vous avez l'intention d'expérimenter avec quelques techniques de taille, vous pouvez tout à fait combiner de multiples méthodes pour atteindre un rendement maximum. Mais n'en faites pas trop à la fois. Taillez les plants à intervalles hebdomadaires et surveillez de près leur comportement. Tailler les branches inférieures et quelques feuilles nourricières est un bon point de départ et vous n'avez peut-être pas besoin d'aller plus loin.

CONSEIL 2 : FAITES ATTENTION À L’HYGIÈNE

Un cultivateur propre, des cultures propres, des outils de taille propres. Pas d'exceptions. Propreté est mère de perfection, comme on dit.

CONSEIL 3 : N'AYEZ PAS PEUR DE TAILLER DURANT LA FLORAISON

N'Ayez Pas Peur De Tailler Durant La Floraison

Au contraire des idées parfois fausses que certains soi-disant pros du cannabis répandent, vous pouvez tailler les plants de cannabis en floraison. Pour commencer, vous devez attendre jusqu'à la semaine 3 ou 4 de la floraison pour le lollipopping. Le monster cropping demande de prélever des clones sur des plants en phase de floraison. La défoliation peut être un processus continu, certains cultivateurs taillent des feuilles tous les 3-4 jours. De plus, les nuisibles et maladies peuvent frapper à tout âge et la taille est souvent nécessaire pour retirer les feuilles et pousses mortes ou mourantes. Alors n'écoutez pas les mauvaises langues. Soyez brave, soyez fort et taillez autant que nécessaire pendant la floraison.

CONSEIL 4 : UTILISEZ LES BONS OUTILS ADAPTÉS

Si vous préférez des outils de taille comme des ciseaux ou un scalpel, assurez-vous qu'ils tiennent bien en main et qu'ils soient 100 % stériles. Pincer les extrémités supérieures entre les doigts est aussi possible. Mais il vous faudra toujours vous laver les mains d'abord. Les doigts sont généralement préférables pour le fimming et le lollipopping. L'étêtage, la défoliation et la taille des branches se pratiquent mieux avec des ciseaux propres. Le scalpel est normalement réservé au prélèvement des boutures.

Utilisez Les Bons Outils Adaptés

CONSEIL 5 : LA RÉPÉTITION EST LA MÈRE DE L'APPRENTISSAGE

Tailler les plants de cannabis est une compétence qui prend du temps et de la pratique pour être maîtrisée. Il est préférable de commencer par tailler de bas en haut, du moins jusqu'à avoir de l'expérience en culture et en taille. Si vous n'obtenez pas d'excellents résultats la première fois que vous expérimentez avec une technique de taille, n'abandonnez pas. N'oubliez pas que chaque Grand Maître cultivateur a lui aussi été, autrefois, un amateur débutant qui ne savait pas vraiment ce qu'il faisait.