Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

QUAND ET COMMENT RÉCOLTER LE CANNABIS

Quand Récolter Le Cannabis

Le jour de la récolte est une occasion joyeuse pour le cultivateur de cannabis. D’accord, il reste encore pas mal à faire, mais le cycle de vie des plants de cannabis est terminé et les têtes sont mûres. Il appartient au cultivateur de planifier parfaitement le moment de la récolte afin de libérer le plein potentiel des fleurs. Arrivé à la fin de ce guide de culture, vous pourrez reconnaître quand votre weed a atteint son sommet et comment la récolter comme un cultivateur professionnel.

CONNAÎTRE LES SIGNES

Le Jaunissement Des Feuilles

Les plants de cannabis femelles vous donneront beaucoup de signes indiquant qu’ils sont prêts à la récolte. Le cultivateur doit régulièrement inspecter visuellement et surveiller de près le comportement du plant durant les dernières semaines de la période de floraison. Des indications visuelles comme le jaunissement des feuilles, et la chute des feuilles, sont courantes alors que le plant de cannabis passe à la sénescence.

De plus, la taille des têtes et le développement de la résine cesseront d’augmenter. Les pistils se recroquevilleront et seront principalement colorés de teintes d’orange/rouge et marron, avec peut-être une minorité toujours blancs. Gardez l’œil ouvert pour ces indicateurs dans les dernières étapes de la floraison.

CANNABIS EN INTÉRIEUR

Consultez toujours le site internet Zamnesia ou l’envers du paquet des graines féminisées pour avoir une estimation de la performance de la variété. Cette donnée est assez précise et vous donne une bonne idée de la longueur de la floraison que vous devrez donner à la variété avant de récolter.

Il faut éviter les graines de cannabis de mauvaise qualité produites par des compagnies douteuses, tout comme les graines récupérées dans un pochon de weed. Une génétique instable produit rarement de bonnes cultures. Si vous cultivez des clones, assurez-vous qu’ils viennent d’une source fiable. De plus, obtenez autant d’informations que possible sur la variété auprès du cultivateur donneur.

La plupart des variétés de cannabis à photopériode en intérieur seront prêtes à la récolte après 8-12 semaines de floraison standard 12/12. Les plants peuvent rester indéfiniment en croissance végétative jusqu’à ce que le cultivateur passe de 18/6 à 12/12. Les variétés de cannabis autofloraison peuvent être cultivées en aussi peu de temps que 8-10 semaines après la germination, avec un cycle 18/6 continu.

CANNABIS EN EXTÉRIEUR

Si vous cultivez des variétés de cannabis à photopériode en extérieur, alors dans une large mesure, Mère Nature sera en charge du planning des cultures. Les graines doivent être semées pendant la bonne saison pour que les cultures atteignent leur plein potentiel. Les heures de soleil en diminution naturelle provoqueront la floraison à un rythme beaucoup plus graduel. Le printemps/l’été est le moment où la plupart des cultivateurs en extérieur se lancent pour garantir que la beuh puisse être récoltée en automne. Dans la région Emerald Triangle, ils n’appellent pas pour rien « Croptober » le mois d’octobre.

Les variétés à dominante sativa peuvent nécessiter beaucoup de patiences, en demandant typiquement 3-4 mois pour finir leur floraison. Les hybrides et variétés à dominante indica sont plus rapides. Elles peuvent être prêtes à la récolte en 2-3 mois de floraison. Une culture de cannabis à photopériode en extérieur est un considérable investissement de temps pour le cultivateur. Il peut falloir entre 6 et 9 mois à partir de la germination des graines jusqu’à la récolte de votre trésor.

Les variétés autofloraison sont devenues de plus en plus populaires parmi les cultivateurs en extérieur et les cultivateurs débutants. Fondamentalement, elles fleurissent selon leur âge, plutôt que les heures de lumière qu’elles reçoivent. Ces variétés sont beaucoup plus prévisibles et sont souvent la seule option pour ceux qui vivent dans des régions plus froides aux étés courts. Elles peuvent aussi permettre de multiples cultures en extérieur chaque année.

DÉTERMINER LE BON MOMENT : REGARDER DE PLUS PRÈS LES TRICHOMES

Regarder De Plus Près Les Trichomes

Investir dans un microscope de poche est fortement recommandé. Le moyen le plus précis de déterminer si votre cannabis est prêt à la récolte ou non est d’analyser les glandes à résine. Ces têtes de champignon bulbeuses posées sur le dessus de la tige devraient idéalement être d’un blanc laiteux avant de récolter le blanc. Si vous voulez attraper des pépites givrées au meilleur de leur collant, nous recommandons fortement de récolter à ce moment.

Des trichomes transparents comme du verre sont immatures, alors que de l’ambre indique que le THC commence à se dégrader. Généralement, les variétés plutôt sativa devraient être récoltées avec un mélange de têtes à résine claires et laiteuses pour assurer un effet euphorique élévateur. Alors qu’il vaut mieux récolter les variétés à tendance indica avec un mélange de trichomes laiteux et ambrés, peut-être même surtout des trichomes ambrés. Plus ils sont ambrés, plus l’effet sera sédatif et clouant au canapé, comme le THC se transforme en CBN. Tout dépend vraiment de votre goût, comme pour beaucoup de choses avec le cannabis.

RINCEZ LES PLANTS AVANT DE RÉCOLTER

Rincez Les Plants

Peu importe le substrat ou le système de culture, ou les nutriments spécifiques utilisés pour cultiver la weed, toutes les cultures tirent un grand profit d’un rinçage pré-récolte. 1-2 semaines avant la fin de floraison estimée, cessez l’apport en engrais pour les cultures et commencez à rincer. Utilisez une solution de rinçage légère, ou même de l’eau pure.

Le goût de la weed sera fortement amélioré, car rincer pendant une semaine ou deux élimine les sels que les engrais accumulent dans le milieu. Si vous ne rincez pas, le produit fini sera âpre et indigeste. Laissez les plants sécher pendant un jour ou deux après le rinçage avant de les couper.

COMMENT RÉCOLTER DU CANNABIS COMME UN PRO: KIT DE RÉCOLTE POUR LE CULTIVATEUR AMATEUR

 

  1. Ciseaux de taille (stériles, de préférence neufs)
  2. Gants en Latex/Vinyle (de préférence vinyle)
  3. Boîtes à Chaussures en carton, avec des trous d’air percés sur le dessus pour les grosses têtes. Des sachets en papier marron pour les têtes de petite et moyenne taille. Sinon, du fil à pêche tendu dans un placard vide pour les grosses récoltes est un parfait environnement de séchage.
  4. Déshumidificateurs (bon marché, ceux des boutiques à 1€ devraient suffire)
  5. Thermomètre/hygromètre (Prenez ceux de votre espace de culture)
  6. Grand sac poubelle noir (pour les déchets comme les tiges et les feuilles nourricières)
  7. Papier sulfurisé (couvrez la table que vous utilisez pour la taille)
  8. Des joints préroulés et de la musique (la récolte est un processus qui prend du temps, 100g par heure est un bon rythme)
  9. Alcool Isopropylique (pour tremper les gants en latex afin de retirer le hasch sur les doigts après, inutile si vous utilisez des gants en vinyle, car le hasch se pèle tout seul, vous pouvez aussi frotter les lames des ciseaux pour éliminer l’accumulation de résine)
  10. Couteau aiguisé (utile pour gratter le hasch sur les gants et/ou les ciseaux après la récolte)

COMMENT RÉCOLTER LE CANNABIS EN 3 ÉTAPES FACILES

1) COUPER LES BRANCHES (ADAPTÉ AU ScrOG)

Ne coupez pas les tiges principales à la base à moins de récolter de courtes indicas trapues ou des autos. Les cultivateurs amateurs utilisent généralement des techniques de taille et de palissage pour booster les rendements. Toutes les méthodes populaires et prouvées comme l’étêtage, la taille FIM, le LST et la ScrOG favorisent une approche branche par branche de la récolte. Couper des plants emmêlés dans une ScrOG est une très mauvaise idée. Essayez de retirer une branche entière, taillée aussi proche que possible de la tige principale à la place.

2) MANICURE

Manicure De Cannabis

Coupez le plant entier à la base de la tige centrale, ou taillez quelques branches à la fois, tout dépend de votre choix. Insister sur le fait que les cultivateurs doivent toujours tailler un plant à la base, sans exception, c’est ne pas prendre en compte les cultivateurs d’intérieur en ScrOG et les cultivateurs d’extérieur faisant pousser de monstrueux arbres de cannabis. Allez-y à votre propre rythme et concentrez-vous pour faire du bon boulot en taillant votre weed.

Les feuilles nourricières et les tiges sont des déchets – mais elles peuvent être utilisées pour du compost et/ou des infusions (si vous en avez beaucoup). Commencez par ces matières et une fois qu’elles sont éliminées, passez aux têtes collantes. Manipulez les têtes avec autant de soin que possible, en les touchant au minimum. Essayez de ne toucher que les tiges. Les petites feuilles sont une matière de forte valeur pour produire du hasch. Retirez-en donc autant que possible sans toucher aux têtes et mettez-les de côté dans un sac en papier. Ne pas retirer les feuilles sur les têtes, même des portions de la tige de la feuille, est une invitation aux moisissures et champignons. Sans oublier que les feuilles gâchent l’aspect et le goût de l’herbe.

3) SÉCHAGE

Séchage De Cannabis

Les têtes de cannabis devraient être séchées dans un lieu obscur et sec, lentement et de manière uniforme, sur une période de 10-15 jours. La lumière du soleil dégradera le THC. Placez les grosses têtes manucurées dans des boîtes et les petites et moyennes têtes dans des sacs en papier. Ou bien, accrochez les têtes en ligne sur un fil dans un placard. Vérifiez les têtes tous les jours, mais essayez de ne pas les toucher trop souvent. Si vous utilisez les boîtes à chaussures, faites tourner les têtes tous les deux jours pour qu’elles sèchent uniformément et doucement. De même, secouez légèrement les sacs en papiers de plus petites têtes tous les deux jours. Si vous voulez faire les choses bien, envisagez d’utiliser un CVault pour affiner vos têtes – ce sont d’excellents récipients à affinage.

Cvault

Placez votre thermomètre à l’intérieur avec les têtes pour vous assurer que les conditions soient idéales pour le séchage. Idéalement, une température ambiante et une Humidité Relative de 50 % ou aussi proche que possible. Ajoutez un déshumidificateur au placard si nécessaire. Félicitations ! Vous venez juste d’apprendre tout ce qu’il faut savoir pour bien récolter du cannabis.

QUE FAIRE AVEC LES FEUILLES TAILLÉES ?

Gardez ces petites feuilles résineuses. Stockez les feuilles taillées sur les fleurs, et rien d’autre, dans des sacs en papier marron comme pour les micro-têtes. Laissez-les sécher une semaine ou deux aux côtés des bonnes têtes. Puis, transférez-les dans un récipient en Pyrex hermétique et mettez-les au congélateur. Ça vous donnera le temps de décider quel concentré de cannabis vous voulez faire pour transformer ces bonnes feuilles. Les résidus de taille résineux donnent du bon pollen, BHO ou shatter.