Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

TAILLER LES PLANTS DE CANNABIS

La marijuana à su poussé parfaitement dans la nature depuis des milliers d'années sans intervention de la part de l'homme. Cependant, la quasi-totalité si ce n'est tous les cultivateurs contemporains, vont tailler leurs plantes. Cela va de la taille minimaliste pour conserver une plante de cannabis bien entretenu à la taille avancée pour obtenir des techniques de rendements.

Pour l'instant, nous allons nous efforcer à vous guider à travers les bases de la taille. Bien entendu, nous aborderons également les techniques plus avancées. Des instructions pour les techniques de taille et de palissage avancées peuvent être retrouvées dans notre Guide De Culture.

Tailler Les Plants De Cannabis

QUAND FAUT-IL TAILLER ?

  • TAILLER LE CANNABIS PENDANT LA CROISSANCE VÉGÉTATIVE

Plutôt que de couper le cotylédon ou la première paire de feuilles de la plante à un moment entre les semaines 1 et 3, il est recommandé d'attendre que les plants de cannabis atteignent au moins 30 cm avant de commencer la taille à proprement parler. Certaines variétés sativa peuvent rapidement atteindre cette taille en 20 jours, tandis que d'autres lourdes variétés indica peuvent mettre jusqu'à 40 jours. Néanmoins, le LST ou Low Stress Training (entraînement à stress réduit) peut être utilisé tôt puisqu'il consiste plutôt à plier que de retirer les branches.

La taille de base afin de garder un plant bien entretenu requiert une approche minimaliste. Les feuilles sont des panneaux solaires organiques et les branches sont les membres de la plante. Retirer trop de chacun de la plante risque de stresser la marijuana et pourrait aboutir en des complications ultérieures.

Pour rendre un plant de cannabis buissonnant indépendamment de la variété, certains cultivateurs couperont la pointe de la tige principale avec leurs doigts. C'est cruel, mais un topping efficace peut être appliqué aux jeunes plants avec les quelques premières vraies feuilles de la plante. Cela est souvent suivi par un LST en 4 étapes et/ou un ScrOG afin d'obtenir un rendement maximal.

Laisser la plante se développer un peu avant d'en retirer des parties permet de donner une idée au cultivateur de la structure naturelle de la variété de cannabis. L'espacement internodaux et des banches peut être évalué afin que le cultivateur décide s'il a besoin de tailler ou non. Cela est recommandé si c'est la première fois que vous faites une culture d'une variété particulière.

En général, tailler les 2-3 premières paires de branches inférieures et de feuilles suffit à faciliter la circulation de l'air. Plus vous retirez des branches, plus la croissance verticale sera encouragée. Si vous souhaitez des buissons bien épais, n'en abusez pas. Les plants de cannabis dont on a retiré plus de 50 % de ses feuilles soufrera de complications. La photosynthèse ralentira et un excès de taille les poussera en état de choc.

  • TAILLER LE CANNABIS EN FLORAISON

Retirer des branches de la plante pendant la phase de floraison est déconseillé. C'est précisément ce genre de stress que l'on souhaite éviter aux plantes. La seule exception est la technique "lollipop" (sucette), qui est expliquée en détails dans le Guide De Culture du ScrOG. Il vaut mieux limiter la taille des grosses feuilles qui obstruent les endroits où poussent les têtes durant la floraison.

Quand Faut-il Tailler

LES FEUILLES MORTES OU ENDOMMAGÉES

Les plants de cannabis en mauvaise condition avec des feuilles allant du jaune au marron sont une invitation aux parasites et aux micro-organismes intrusifs. Il vaut mieux retirer ces feuilles mortes et s'assurer qu'elles ne tombent pas pour nuire à l'environnement de culture.

COMMENT TAILLER ?

Le meilleur outil pour tailler des plants de cannabis est une bonne paire de cisaille que l'on peut retrouver dans la plupart des magasins de jardinage ou de culture. Prenez des ciseaux fins, aiguisé et confortable à tenir en main. Les branches et les feuilles des plants de cannabis ne requièrent pas des cisailles de compétition ou des outils chirurgicaux.

Tout ce que le cultivateur a à faire, c'est de faire bien attention lorsqu'il coupe les feuilles ou les branches du plant de cannabis. Assurez-vous que les coupes soient propres et que seules les tiges voulues soient retirées. Faites la coupe à un angle de 45 degrés et restez proche de la tige principale pour tout soit bien propre.

Pincer la pointe de la plante de cannabis entre le bout de vos doigts est efficace et c'est comme cela que la plupart des cultivateurs aiment faire la sucette. Compresser une zone à têtes ou la pointe de la tige est une chose, mais déchirer les feuilles ou les branches épaisses à main nues est fortement risqué. Le Supercropping est intense pour les plantes, mais lorsque ça fonctionne, ça fonctionne extrêmement bien. Naturellement, nous avons un Guide De Culture bien détaillé dédié au Supercropping.

Comment Tailler ?

LA TAILLE PAR L'AIR

Les racines des plants de cannabis répondent bien à la taille par l'air. Peu importe votre façon de cultiver, des airs-pots peuvent être incorporés dans la plupart des opérations de culture. Utiliser ces pots est un chouette moyen d'éviter aux plantes que leurs racines ne moisissent. La taille par l'air est une méthode de taille très souvent négligée.

LES BIENFAITS DE LA TAILLE

Tailler les plants de cannabis est avantageux pour de multiples raisons. Bien évidemment pour conserver une canopée uniforme dans la zone de culture, les plantes auront besoin d'être taillées et probablement palissées également. Tailler pour augmenter le rendement est la première raison pour laquelle la plupart des cultivateurs de cannabis interfèrent avec la croissance naturelle de la plante.

Il est vrai qu'une combinaison de Topping, Lollipopping ( sucette) et la méthode ScrOG vous permettront une récolte des plus gratifiantes. Des résultats aussi impressionnants peuvent également être obtenus avec un LST ou du Supercropping. Tailler vos plants de cannabis est scientifiquement prouvé comme un moyen d'obtenir de plus gros rendements lors de la récolte.

Les Bienfaits De La Taille

LES BIENFAITS DE NE PAS TAILLER

D'un autre côté, ne pas tailler du tout ses plants de cannabis ou tout du moins garder l'élagage à un minimum syndical est également avantageux. Tout dépend de la façon dont est érigée votre opération de culture et votre style favori pour faire pousser de la marijuana.

Ne pas tailler permet une culture qui nécessite peu d'entretien. La méthode SOG est peut-être le meilleur exemple sur comment récolter de lourds rendements sans même tailler. Comme vous pouvez l'imaginer, nous avons également un Guide De Culture sur le SOG dédié à ça. En gros, les plants restent en phase végétative pendant 2 semaines, puis sont ensuite transférées en grand nombre vers la phase de floraison. On se contente normalement de simplement couper les grandes feuilles.

C'est effectivement l'opposé d'un ScrOG à la main. Une culture en SOG ne tourne qu'autour des rotations rapides. On garde les plantes à une petite taille et celles-ci,normalement, ne produisent qu'une seule grosse tête et quelques autres branches par-ci par-là. Beaucoup de plants peuvent être entassés dans un petit espace avec des petits pots. La canopée restera ainsi uniforme d'autant plus qu'on préfère les clones ou les plantes auto-fleurissantes aujourd'hui.