Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

POURQUOI LES PLANTS DE CANNABIS ONT BESOIN DE NUTRIMENTS ?

Pourquoi Les Plants De Cannabis Ont Besoin De Nutriments ?

Les plants de cannabis ont besoin de nutriments comme toutes les autres plantes, pour survivre et pour s’épanouir. Mais nourrir la weed est une question de nuances. Car les besoins en macro et micronutriments varient d’une variété à l’autre. De plus, même les différents phénotypes de la même variété peuvent avoir des besoins variés en nutriments.

Naturellement, les nutriments font partie des cinq facteurs environnementaux essentiels dans la culture du cannabis. De tous les cinq facteurs, celui-ci est 100 % entre les mains du cultivateur. La weed vous donnera des indications subtiles, puis moins subtiles avant de mourir. La plupart des plants morts en culture sont dus à des erreurs du cultivateur, plutôt qu’à des nuisibles et des pathogènes. En général, une dose de nutriments incorrecte est la cause du décès.

Le meilleur moyen d’éviter de donner trop ou pas assez d’engrais à votre plantation de cannabis est de déterminer la dose dès le début. Il s’agit d’administrer les bons nutriments au bon moment. Et si vous continuez à lire, vous saurez le faire.

QUE SONT LES NUTRIMENTS POUR LE CANNABIS ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les plants de cannabis ont besoin de ratios spécifiques de macro et micronutriments durant tout leur cycle de vie. Les 3 macronutriments essentiels pour le cannabis sont l’Azote, le Phosphore et le Potassium. Ce trio est le ratio N-P-K indiqué sur les bouteilles d’engrais pour cannabis.

Les Micronutriments pour Cannabis ne sont généralement nécessaires qu’en quantités infimes. Ils ont beau être nécessaires qu’en petites quantités, mais ne vous y trompez pas. Ils sont toujours essentiels. La plupart des engrais de base de haute qualité satisferont les exigences des plants de cannabis pour ces oligo-éléments. Des quantités infimes de bore, de soufre, de zinc et d’autres éléments, qui peuvent vous rappeler vos cours de science, sont mélangés de nos jours dans les engrais pour cannabis.

Le Calcium et le Magnésium sont les deux éléments que tout cultivateur doit surveiller. Les cultivateurs en terre sont plus ou moins à l’abri de cette menace. Mais les cultivateurs en hydro et en coco doivent y faire attention et prendre des mesures préventives. Investir dans une bouteille de Cal/Mag vaut mieux que de s’inquiéter et de guetter les signes d’une carence. Il faut être un cultivateur proactif plutôt que réactif.

Le cannabis a aussi besoin de suppléments, comme des champignons bénéfiques, des enzymes et de la silice pour atteindre son plein potentiel. Techniquement, il ne s’agit pas de nutriments pour le cannabis. Ils facilitent plutôt l’absorption des nutriments. Tous les cultivateurs n’ajoutent pas de suppléments, mais nous les conseillons fortement.

QUAND UTILISER DES NUTRIMENTS POUR CANNABIS

JEUNES POUSSES

Jeunes Pousses

Les jeunes pousses de cannabis ont besoin d’une approche minimaliste. Les cubes d’enracinement, les cubes Jiffy, les granules de coco, la laine de roche ou un terreau léger sont les meilleurs milieux de démarrage. Un terreau modérément fertilisé et des cubes d’enracinement contiennent généralement assez de nutriments pour toute la phase de jeune pousse. Le cultivateur doit simplement arroser les bébés plants.

Les milieux inertes pour les jeunes pousses en hydro ou en coco demandent au cultivateur d’appliquer de micro-doses de nutriments pour phase végétative, ou bien des engrais spécifiques pour jeunes pousses dès le départ. Dès que la graine germe, un nutriment dosé à 10-25 % est nécessaire.

Des suppléments comme les mycorhizes et des enzymes pour racines sont plus efficaces s’ils sont appliqués tôt. Donnez un bon départ à vos jeunes pousses en vous concentrant sur le développement des racines.

CROISSANCE VÉGÉTATIVE

Croissance Végétative

Les nutriments de bases, avec un N élevé et de faibles P et K sont ce dont le cannabis a besoin durant le début de son cycle de vie. La plupart des engrais de marque sont vendus dans un ensemble en une, deux ou trois parties. En général, le cultivateur doit s’assurer que le mélange de nutriments ait un ratio aussi proche que possible de 2:1:1 en N-P-K.

Mais certaines variétés préfèrent des rations légèrement ajustés. Surveillez de près le comportement après l’apport en engrais, si vous cultivez une variété particulière pour la première fois. Augmentez graduellement les doses de nutriments pour Végétation au fur et à mesure du développement du plant.

FLORAISON

Floraison

Alors que le cannabis passe de la croissance végétative à la phase de floraison, les besoins en nutriments changent. Durant la floraison, la weed n’est plus affamée en N et le ratio N-P-K doit être de nouveau ajusté par le cultivateur.

1-2-2 est un ratio plus approprié. P et K sont nécessaires en plus grandes quantités pour que le plant de cannabis puisse se concentrer sur la production de têtes. Une fois de plus, certaines variétés nécessitent un ajustement N-P-K pour trouver le point d’équilibre.

Des niveaux de N trop élevés nuisent à la floraison et donnent aux têtes un goût de verdure. L’Azote doit être graduellement épuisé tandis que le P et K sont graduellement augmentés. Des carences en Cal/Mag peuvent être présentes à cette étape en hydro ou coco si les nutriments de bases en manquent.

RINÇAGE

Rinçage

Les deux dernières semaines de floraison, ou au minimum la semaine finale du cycle doivent être réservées à un rinçage complet de la plantation de cannabis. Peu importe le milieu de culture, les nutriments ont tendance à s’accumuler au fil du temps. Pour s’assurer du bon goût des têtes, le cultivateur doit rincer.

Une légère solution de rinçage ou de l’eau pure, voilà ce qui marche pour rincer les plants. Il est important de ne pas négliger cette étape finale. Rien de plus décevant de voir de grosses têtes bien résineuses gâchées par un goût agressif de nutriments.

LES MEILLEURS NUTRIMENTS POUR CANNABIS SELON LE SUBSTRAT

TERRE ET NUTRIMENTS

Les nutriments organiques pour cannabis sont la meilleur option pour le cultivateur en terre. Rien ne vaut du bon matos organique cultivé en terre. Achetez du terreau de qualité dans votre magasin de culture. Ou si vous avez assez d’expérience, faites-le vous-même.

La terre doit bien drainer et être très aérée. Souvent, les cultivateurs en terre ajoutent un peu de coco pour cette raison. De la mélasse noire bio regorge de micronutriments essentiels et nourrit bien les micro-organismes dans la terre. N’oubliez pas que la terre est un tampon pour la zone des racines. Elle est donc plus indulgente que l’hydroponique.

Les nutriments chimiques fonctionnent aussi bien. Assurez-vous juste que les ratios soient corrects. Le goût peut être impacté, mais certains boosters de floraison inorganiques peuvent vraiment fortement augmenter les rendements. Le cultivateur doit trouver le bon équilibre.

COCO ET NUTRIMENTS

Coco Et Nutriments

La culture de cannabis en coco est à mi-chemin entre la terre et l’hydro. Autrefois, la règle générale était de traiter le coco comme de la terre et de nourrir les plants avec des nutriments chimiques d’hydro.

Heureusement, la plupart des fabricants de nutriments ont récemment lancé des gammes complètes d’engrais et suppléments spéciaux pour la culture en coco. Beaucoup sont complètement organiques.

Vous pouvez maintenant créer le mélange en nutriments parfait pour le coco. Ne vous embêtez pas à trafiquer des nutriments qui ne sont pas spécialement conçus pour ce milieu.

CULTURE HYDROPONIQUE ET NUTRIMENTS

La culture du cannabis en hydroponique, que ce soit un système actif ou passif, répond mieux aux engrais chimiques. Des matières organiques dans un réservoir est un appel aux problèmes. Pire, la consistance plus épaisse de la plupart des nutriments organiques pour cannabis bloque souvent les systèmes d’irrigation en hydro. Utilisez toujours une gamme de nutriments spécifiquement conçue pour le milieu de culture de votre choix.