Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Consommation traditionnelle

La rue de Syrie est traditionnellement très utilisée dans le Moyen-Orient et dans des régions asiatiques, où elle a fortement influencée la religion, l'industrie, la médecine et le folklore local.

Religion

En Afghanistan, Iran, Irak, Ouzbékistan, Azerbaïdjan, Tadjikistan et Turquie les capsules des graines de rue de Syrie sont mélangées avec d'autres ingrédients et placées sur des charbons chauds. Ceci les fait exploser et leur fait libérer un encens parfumé, comme de la fumée. C'est pendant ce processus que la prière est récitée.

Folklore

En Turquie, les capsules séchées de la plante sont accrochées dans les maisons pour se protéger du « mauvais œil », un regard maléfique qui dans beaucoup de cultures peut provoquer des blessures ou la mauvaise fortune de ceux qui en sont victimes. Au Maroc, les capsules sont tenues pour protéger des djinns.

Industrie

Les graines de rue de Syrie sont utilisées comme manière traditionnelle de fabriquer du colorant dans tout le Moyen-Orient.

Médecin

La rue de Syrie est utilisée comme remède traditionnel au Moyen-Orient, pour soulager les inflammations cutanés et tuer les poux.

Les graines sont utilisées comme hallucinogène au Moyen-Orient et en Europe depuis très longtemps. Elles sont à présent souvent utilisées comme analogue dans des préparations de type Ayahuasca.

 

Zamnesia

Syrian Rue