Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Le voyage commence

Début

Selon  la dose, le mode d’administration (mâchés, avalés, en boisson…), le contenu de l’estomac et autres facteurs divers, vous commencerez à ressentir les symptômes entre 10 minutes et 1 heure. Certaines personnes trouvent cette période troublante et d’autres l’apprécient. Il se peut que vous ressentiez de légers vertiges, un raisonnement illogique et un peu d’anxiété : ce sont les signes que le trip est en train de s’installer dans votre esprit. « Tu le sens ? » est une question fréquente, et vous ne saurez probablement pas la réponse. Ne soyez pas impatient, laissez un peu de temps aux champignons et à votre corps pour faire connaissance. C’est probablement le bon moment de vérifier si vous avez bien fermé la porte à clé et d’éteindre votre téléphone.

Nausée

De nombreuses personnes mentionnent un degré de malaise à ce stade: les champignons crus ne sont pas, après tout, ce que l’homo-sapiens est censé consommer. Il se peut que vous ressentiez une légère nausée, parfois un peu de frissons. Il est préférable de vous allonger jusqu’à ce que votre estomac ait fini de digérer. Moins vous bougez, et moins vous avez mangé avant de prendre les champignons, mieux c’est. Si vous avez envie de vomir, essayez d’attendre 45 minutes, cela se dissipera probablement.

Puisque le trip prend pas mal d’énergie, même si cela ne se passe que dans votre esprit, cela peut être une bonne idée d’apporter un peu de sucre à votre corps. Manger des fruits, boire du jus de fruits réduira la sensation de froid, ce qui peut être déplaisant pendant l’expérience.

Premiers instants

Fermez les yeux et commencez à vous relaxer… Quand vous commencez à dériver vous commencerez à voir de légères visions et hallucinations. Environ une heure après avoir pris des champignons, vous commencerez à vraiment ressentir le truc. Les couleurs seront plus vives, les motifs plus complexes; ne soyez pas surpris si vous voyez des arcs-en-ciel de partout… Les sons seront plus profonds et tous vos sens seront exposés à de nouvelles sensations.

Votre cerveau devant s’habituer à votre nouvel état d’esprit, il se peut que vous passiez quelques moments de rigidité lorsque les obstacles mentaux seront brisés. Vous aurez peut-être l’impression d’avoir un pied dans ce monde, l’autre dans un autre. Cela peut causer un peu de confusion, surtout si c’est votre première fois. Ne vous inquiétez pas, c’est le cours naturel des choses avec les hallucinogènes.

Ce stade du trip peut avoir un caractère personnel, émotionnel. Vos pensées iront vers vos souvenirs, peut-être vos problèmes. Vous commencerez à noter des choses qui étaient évidentes auparavant, et commencerez à les contempler. Le plaisir, le bonheur et un amour étouffant peuvent facilement se mélanger à une expérience religieuse mais aussi avec des sentiments plus sombres comme l’anxiété et la dépression; tout dépend de votre état d’esprit avant la prise de champignons.

Bad  trip de  magic mushrooms

Si vous avez pris une plus forte dose, c’est le moment où vous allez penser à votre relation à la société, l’environnement, etc. Faites votre possible pour ne pas exagérer les sentiments négatifs car ils pourraient entrainer un bad trip. Méditer sur vos angoisses, votre manque de confiance et vos regrets vous mènera à un état de panique. La panique, en retour, sera incontrôlable, créant un cercle vicieux qu’il ne sera pas facile de briser. Ne craignez pas la légende urbaine à propos de l’envie de voler. C’est un mythe qui veut que les personnes sous influence de substances hallucinogènes ont l’impression qu’ils peuvent voler. Ils le peuvent, mais seulement dans leur tête. Même la plus forte doses de champignons, LSD ou mescaline, ne vous fera pas oublier la gravité et ce qui arrive à ceux qui veulent la défier. Vous ne penserez pas non plus soudainement que vous êtes un oiseau ou un ange. Si vous sentez le bad trip arriver, tournez-vous vers votre superviseur pour qu’il vous aide, si vous en avez un. 

Même les bad trips peuvent cependant être une bonne expérience (bien que peu plaisante) une fois terminée. Prendre de plus fortes doses de champignons revient à étendre votre horizon et à repousser les limites de votre conscience. Et ces choses-là se payent cher. Essayez de penser à une opportunité d’apprentissage, qui peut faire de vous une meilleure personne. Les consommateurs expérimentés peuvent parfois contrôler les bad trips et retourner l’expérience du bon coté; parfois avec l’aide d’un superviseur, ou en faisant des activités quotidiennes simples. Prenez une douche, marchez, faites un peu de ménage, tant que vous pouvez faire tout cela en toute sécurité, cela peut vous aider à surmonter vos pensées les plus noires. Pour gérer un bad trip, il faut se sentir à l’aise dans un environnement relaxant et plaisant; sortir avec des inconnus n’est pas une bonne idée.