Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Culture du Kratom

Le Kratom pousse à l'origine dans des régions chaudes, humides et tropicales du monde, comme la Thaïlande. Il lui faut donc un environnement de culture similaire pour vraiment s'épanouir. C'est pour cette raison que si vous voulez vraiment cultiver du Kratom, vous devez le faire en serre ou en intérieur.

Graines

Les graines de Kratom sont connues pour être difficiles à se procurer. En raison de la nature du Kratom, les graines ne restent pas viables longtemps après la récolte. Ceci rend difficile de se procurer des graines de Kratom venues des tropiques à temps. Il est aussi à noter que les graines de Kratom sont très petites, combiné avec leur fenêtre de viabilité qui se réduit très rapidement, ceci signifie qu'il vous faudra pas mal de graines pour réussir à avoir un plant. Si vous achetez des graines sur internet, méfiez-vous des revendeurs qui vendent de fausses graines : faites un peu de recherches sur le vendeur avant de lui donner votre argent durement gagné.

Pots

Même si le kratom peut s'épanouir dans de petits pots, lui donner un pot aussi grand que possible lui permet de s'étendre à son plein potentiel : il répand alors un réseau de racines plus large et absorbe plus rapidement eau et nutriments. Ceci signifie aussi que vous n'avez pas besoin d'arroser aussi souvent vos plants de kratom, car des pots plus grands garderont plus d'humidité.

Terre

Mitragyna speciosaLa meilleure terre pour cultiver du kratom est un humus riche et humide avec un drainage moyen. Le drainage doit être tel que votre sol reste humide sans être totalement inondé, et il ne doit pas drainer trop vite et sécher le sol. Si vous devez être dans l'un de ses extrêmes, penchez du côté d'un mauvais drainage : le kratom peut gérer un environnement marécageux et humide, il vaut mieux avoir à faire face à trop d'eau que pas assez. Le principal problème auquel vous ferez face est qu'un sol gorgé d'eau peut grandement augmenter le risque d'infection par les champignons.

Une chose essentielle quand on cultive du kratom est de maintenir un pH du sol correct. Le kratom s'épanouit dans un pH entre 5,5 et 6,5 : sorti de ses valeurs, il est plus difficile pour le kratom d'absorber des nutriments. Plus vous en êtes éloigné, plus la situation s'aggrave. Les effets peuvent aller d'une croissance arrêtée à la mort du kratom. Vous pouvez utiliser divers outils de mesure du pH pour le surveiller.

Lumière

La plupart des gens vous diront que le kratom a besoin de lampes HPS pour avoir une chance de survivre. Ce n'est pas exactement vrai, le kratom n'a pas besoin de lampes HPS pour pousser, mais si vous en utilisez, il s'épanouira vraiment. De simples lampes fluorescentes peuvent être utilisées pour atteindre des résultats standard, elles coûtent beaucoup moins cher à acheter et à alimenter. Même une petite lampe fluorescente de 18 watts s'est avérée suffisante pour de petits plants de kratom, sans effets négatifs. Si vous pouvez vous le permettre, vous aurez les meilleurs résultats en exposant votre kratom à un cycle de 24 heures de lumière.

Température et humidité

En raison de sa région d'origine, le kratom demande des températures élevées et une humidité dense.

La température recommandée pour cultiver du kratom est entre 24 et 32 degrés Celsius. Ceci correspond à l'hiver thaïlandais, la plus basse température rencontrée par la plante dans la nature. Vous pouvez avoir des températures plus élevées si vous voulez, mais ce n'est pas indispensable : le kratom s'épanouira dans la fourchette de température précitée. Une température inférieure à ces valeurs va ralentir la croissance de votre kratom, et une température en-dessous de 10 degrés Celsius entraînera la mort de votre kratom.

L'humidité est aussi un facteur important pour recréer des conditions permettant au kratom de pousser naturellement. Dans la nature, le kratom est exposé à des niveaux d'humidité variant entre 94 % la journée et 53 % en soirée. Il est possible de recréer ces conditions en intérieur avec un humidificateur. Vous pouvez acheter pour par cher un hygromètre pour mesurer l'humidité relative de votre atmosphère de culture. Si vous arrivez à maintenir une humidité de 90 %, votre kratom n'aura pas de problèmes et, en raison de la nature de la plante, elle résiste assez bien aux fluctuations. Ne vous inquiétez pas si l'humidité descend soudainement pour un petit moment, du moment que ça reste un court moment !

Nuisibles et maladies

En raison de l'humidité élevée nécessaire pour cultiver du kratom, vous devez surveiller très attentivement les champignons et moisissures, surtout sur le haut du sol. Vous pouvez utiliser des fongicides naturels pour aider à contrôler toute invasion potentielle.

 

Zamnesia

Meilleur de Kratom