Le produit a été ajouté à votre panier.
Commander

Culture du Kanna

Comme la plupart des plantes succulentes, le kanna est très facile à cultiver. Il est possible de le cultiver à partir de graines ou de boutures, et il peut être cultivé en terre ou en pot. Tout ce qu'il lui faut, c'est un endroit avec de la lumière et de la chaleur. Le kanna ne tolère pas le gel : si vous le cultivez en extérieur, rentrez-le pendant les mois d'hiver.

Pots

Le kanna a besoin de pots avec de grands trous de drainage. Les pots en argiles sont préférables en raison de leur nature poreuse qui permet à l'eau de s'évacuer. Les pots en argile restent aussi bien plus frais que ceux en plastique pendant les chauds mois d'été.

 

Kanna flower

Kanna - Tommi Nummelin

Terre et conditions de culture

Le kanna préfère les sols assez poreux, avec une consistance similaire aux terrains arides et secs dans lesquels la plante pousse à l'état naturel. Ce genre de sol permet de drainer rapidement et efficacement toute l'eau en excédent, ce qui empêche les plants de kanna de pourrir. Il faut permettre à la terre dans laquelle se trouvent les plants de kanna de sécher complètement entre chaque arrosage, pour permettre une aération totale des racines. Résistez à la tentation de sur-arroser les plants de kanna : le seul cas où vous devez les arroser plus est s'ils commencent à être un peu ridés, indiquant ainsi un manque d'eau.

Comme mentionné précédemment, un arrosage excessif fait pourrir les plants, alors qu'un arrosage insuffisant entrave la croissance. Les plants de kanna devraient être arrosés avec modération jusqu'à ce que les pousses et les racines aient eu le temps de se former complètement. Une fois qu'elles sont formées, le kanna n'a besoin que de peu de soins pendant ses 9 mois d'inactivité. Ce n'est que quand vous voyez des bourgeons ou de nouvelles pousses que vous savez que votre kanna est redevenu actif. Vous pouvez également considéré un engrais liquide à plante pendant ces périodes d'activité pour vraiment améliorer la croissance.

Nous l'avons déjà dit, le kanna ne résiste que très peu au gel : assurez-vous qu'il n'ait jamais à en souffrir. En général, pour que le plant de kanna s'épanouisse vraiment, il faut qu'il soit dans un environnement où 16° Celsius sont un minimum. Vous pouvez considérer une serre ou une table à l'intérieur pour le placer, là où il reçoit beaucoup de lumière.

 

Sceletium tortuosum

Sceletium tortuosum - H. Brisse

Graines

Les graines de kanna ne se conservent pas très bien : si vous récoltez des graines sur votre plant de kanna, vous devriez les planter immédiatement, quelle que soit la période de l'année. Utilisez un terreau pour cactus générique et placez-les dans un endroit chaud, bien éclairé et à l'abri du gel, comme une serre. Gardez le sol humide en permanence jusqu'à ce que les plantes commencent à pousser.

Maladies et nuisibles

Parmi les nuisibles courants susceptibles d'attaquer le kanna on retrouve les limaces et les escargots, les tétranyques et les pucerons. Les nuisibles sont plus susceptibles de causer des problèmes si vous cultivez en extérieur. Les anti-limaces et autres méthodes du commerce peuvent être utilisées pour combattre escargots et limaces, qui se concentrent sur les feuilles des plants de kanna. Des insecticides savonneux peuvent aider à traiter le problème des tétranyques et des pucerons, qui dévorent la plante.

La maladie la plus courante parmi les plants de kanna est le virus du kanna. Il peut s'identifier grâce aux points de couleur et lignes pâles qu'il laisse sur les feuilles du plant. Il n'y a pas de remède contre ce virus et il vous faut éloigner et détruire la plante malade avant que le virus ne se répande.

 

Zamnesia

Kanna et Propogation