Product successfully added to your shopping cart.
Check out

Salvia : Méthodes d'ingestion

La Salvia pousse naturellement comme plante et peut être prise de différentes manières, comme d'autres herbes psychédéliques (fumer, mâcher, en thé, etc.). La Salvia n'est, toutefois, jamais injectée dans les veines.

La méthode Mazatèque

La méthode Mazatèque de prise de la Salvia est une méthode traditionnelle avec des racines historiques. Elle est sûre et fiable, mais elle consomme plus de feuilles et de plante brute de Sativa que si vous fumez, mâchez ou utilisez d'autres méthodes. La première variation mazatèque commence avec une grosse pile de feuilles de Salvia, qui sont broyées et écrasées en une pulpe qui peut être purifiée en un liquide buvable. Le liquide possède un goût très étrange (pas dans le bon sens du terme), et l'ingestion gaspille beaucoup de Salvinorine A par feuille (le produit n'est pas bien absorbé par l'estomac), ce qui fait ceux qui ne sont pas des fans de la méthode Mazatèque ne l'utilisent pas très souvent. L'expérience est profonde et dure très longtemps. Quand la méthode Mazatèque était utilisée à l'origine, elle faisait partie d'une cérémonie spirituelle à l'intérieur d'une pièce faiblement éclairée, avec un gardien qui surveillait ceux qui partaient dans un voyage pour étendre leurs esprits. La seconde variation est tout simplement de mâcher les feuilles. L'usager mâche les feuilles avec application pendant une période de temps, extrayant la Salvinorine A et permettant son absorption à travers la langue et les membranes de la bouche avant d'avaler les feuilles. La seconde méthode Mazatèque est toujours moins puissante pour un même volume de feuilles que le quid, qui sera présenté plus tard. Les feuilles de Salvia sont amères et dures, difficiles à passer à travers la gorge et à avaler. Les deux méthodes Mazatèques ont leurs avantages, mais globalement, elles ne sont pas le choix de la plupart des usagers réguliers de Salvia.

Salvia produits