Re-Defining Addiction: Is Everything We Know Wrong?

Publié le :
Catégories : Blog

Re-Defining Addiction: Is Everything We Know Wrong?

Il semble que l'addiction n'a pas juste trait aux substances chimiques nous rendant dépendants, car la science suggère maintenant que le sujet est bien plus vaste.

Quand il s'agit de la modélisation de l'addiction et des moyens de la traiter, la réponse de base est le châtiment. Des politiques à visées principalement politiciennes de la Guerre contre les Drogues, jusqu'à la façon dont nous traitons les autres individuellement, les toxicomanes sont traités avec mépris – avec la notion qu'une telle marginalisation les forcera à changer, et servira d'exemples pour que d'autres ne suivent pas la même voie. C'est une position que le grand public tient depuis la dernière centaine d'année, mais si elle était erronée ?

C'est ce que Johann Hari, et d'autres pionniers de ce champ d'études, veut maintenant envisager, en remettant en question la façon dont nous considérons l'addiction.

UN TED TALK RÉVÉLATEUR : NOUS SOMMES DANS L'ERREUR SUR L'ADDICTION

Hari a passé une longue période de temps à voyager dans le monde entier et à rencontrer des personnes souffrant de toutes sortes d'addictions. Il a parlé à des toxicomanes, des dealers, des décideurs politiques, des familles de toxicomanes et des scientifiques, pour essayer de découvrir comment mieux gérer l'addiction. À travers toutes ces rencontres, il a découvert quelque chose – quelque chose à quoi il ne s'attendait pas forcément – que la façon actuelle de traiter l'addiction ne fait qu'empirer les choses.

Pour essayer de résoudre ce problème, Hari a emporté ses découvertes à Londres, où il a donné une conférence TED talk passionnée et informative – conférence lui ayant valu des félicitations et des applaudissements du public debout.

Dans la vidéo qui suit, Hari avance des arguments qui provoquent la réflexion. Par exemple, il parle d'expériences chez les rats qui montrent que quand leur vie est épanouissante, l'addiction ne s'installe pas. En revanche, quand un rat est mis dans une cage ne contenant que de la drogue, il devient sévèrement dépendent, au point d'en mourir. Ceci a été confirmé par des observations menées durant la Guerre du Vietnam. 20 % des soldats américains consommaient de l'héroïne durant leur déploiement sur le champ de bataille, et pourtant 95 % en sont revenus sobres et non-dépendants, sans traitement ni thérapie. Pourquoi ? Parce que leur vie leur apportait des relations significatives qui écartaient la dépendance.

Ceci remet en question la notion que ce sont les substances chimiques dans les drogues qui provoquent l'addiction, ce qui suggère qu'en fait, la dépendance est plus liée à notre état d'esprit. Cela suggère que lorsque nous sommes isolés de la sociétés et des personnes que nous aimons, nous sommes ce rat dans une cage qui devient facilement dépendant pour pouvoir gérer la situation. Notre esprit et notre corps cherchent un réconfort ailleurs et deviennent dépendants. Dans un certain sens, Hari avance l'idée que lorsque nous manquons de liens avec les autres humains, nous nous lions aux substances. Et comment la société traite ces toxicomanes ? Elle les isole encore plus, en les punissant, en coupant leurs liens avec la société et en érigeant des barrières qui rendent difficile la réintégration des toxicomanes.

Tous ces points et bien d'autres sont développés et expliqués plus en détail par Hari dans la vidéo suivante. Il parle également du succès de la décriminalisation au Portugal, et du besoin de changement fondamental dans la société pour accepter les nouvelles preuves s'accumulant que l'addiction n'est pas ce que nous pensons. Nous vous recommandons fortement de regarder cette vidéo, car elle va remettre en question et changer la façon dont vous envisagez l'addiction.

UN AUTRE VISIONNAIRE ? LE DR GABOR MATE APPLIQUE CETTE PHILOSOPHIE SUR LE TERRAIN

Le Dr Gabor Mate est un autre pionnier de cette nouvelle science de l'addiction, et il explique comment, pour faire simple, l'addiction est juste un anti-douleur. C'est une façon d'éviter les douleurs de la vie, qu'elles soient physiques ou émotionnelles. Et l'addiction ne concerne pas seulement la toxicomanie, elle peut concerner n'importe quoi, la technologie, le travail, les achats compulsifs, et même la pornographie. Ce n'est qu'une façon de s'échapper pour l'esprit. Il n'existe que très peu de personnes souffrant d'addiction qui ne soient traumatisés ou angoissés d'une façon ou d'une autre.

Une fois de plus, tout est lié aux relations avec ce qui nous entoure, et à la façon dont nous nous lions à ceux qui nous entourent.

Vous pouvez regarder une brève prise de parole du Dr Mate, ainsi qu'un aperçu de ses travaux, dans la vidéo ci-dessous.