Musique des Mondes Intérieurs : Shpongle

Publié le :
Catégories : Blog

Musique des Mondes Intérieurs : Shpongle

Ouvrez votre esprit aux paysages musicaux hypnotiques de Shpongle, l'un des groupes du style psybient les plus connus et les plus barrés.

C'est probablement l'un des meilleurs groupes de psybient qui existe : Shpongle est de retour sur scène avec son nouvel album et une nouvelle vague de tournée mondiale. Comme vous le savez peut-être déjà, Shpongle est plus que de la musique : le groupe vous embarque pour un voyage intérieur, avec des rythmes complexes et des paysages sonores éthérés.

Les pères du psybient

Shpongle a commencé comme un projet de musique psychédélique au Royaume-Uni en 1996. L'artiste principal derrière Shpongle est Simon Posford, qui s'est déjà fait un nom avec le projet de trance plus ancien « Hallucinogen ». Raja Ram, le fondateur du label Tip world, parfois appelé le parrain de la trance psychédélique, a rejoint Shpongle très tôt et a contribué fortement grâces aux mélodies de flûte qui sont si caractéristiques de Shpongle. Tous les deux sont des artistes de haut calibre, et le mélange de leur talent à créé une collaboration synergique.

Les spectacles et tournées de Shpongle (actuellement en tournée) sont bien connus pour leurs performances énergiques et leurs visuels psychédéliques impressionnants. Pour faire passer les concerts au niveau supérieur, le Shpongletron a été conçu : une scène faite sur mesure qui intègre intelligemment des écrans, des projections et des danseurs pour créer le spectacle psy-trance ultime. Le Shpongletron en est actuellement à sa troisième version et il accompagne toujours leurs spectacles :

La dernière création de Shpongle : Museum of Consciousness

Après une longue tournée de quatre ans, le duo est de retour pour la sortie de leur dernier album “Museum of Consciousness” l'été dernier. Beaucoup de choses ont changé, mais c'est pour le mieux. C'est toujours du Shpongle, mais avec une touche plus moderne. Ceux qui sont familiers avec l'évolution de Shpongle, et même les sonorités plus anciennes d'Hallucinogen, ont critiqué l'album comme étant trop propre, commercial ou peu inspiré. Même si la technique de production a certainement évolué avec cet album (c'est le meilleur produit jusqu'ici), c'est du Shpongle dans tous ses états. Tous les éléments caractéristiques de Shpongle sont présents, et pourtant il manque un peu de ces aspects bruts de sauvagerie et d'inattendu qui étaient si rafraîchissants dans les précédents albums. Même en étant un peu moins épicé, Museum of Consciousness est un album très valable qui vous embarquera pour un voyage. L'album semble plus mature, surtout comparé aux enregistrements plus anciens, qui sont remplis d'une énergie pleine de jeunesse.

Museum of Consciousness est un bon exemple de la progression du duo au sein de leur genre, et également de leurs compétences en production. Leur dernier album a un son bien plus fini et propre que les précédents, ce qui rend l'album entier très agréable à écouter. Un des meilleurs moments de l'album est probablement la première piste - Brain in a Fishtank – qui vous propulse immédiatement dans un cirque psychédélique mystérieux.

Vous pouvez écouter leur musique gratuitement sur Soundcloud, mais si vous aimez leur musique, pensez à les soutenir en achetant leurs albums. Si vous cherchez une musique pour triper, commencez tout de suite avec Shpongle.

Quelle est votre opinion sur Museum of Consciousness? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous !

comments powered by Disqus