Le CBD réduit de moitié les crises épilepsie chez les enfants

Publié le :
Catégories : BlogCannabis médicalCBD

Le CBD réduit de moitié les crises épilepsie chez les enfants

L'épilepsie est depuis longtemps identifiée comme étant l'une des applications les plus prometteuses du CBD. Le nouveau médicament à base de CBD Epidiolex affiche à présent des résultats très prometteurs.

Après que le cas de Charlotte a fait l'actualité, combattre l'épilepsie avec du CBD n'est plus une nouveauté. Cependant, les poids-lourds de l'industrie commencent à entrer en jeu. Le groupe pharmaceutique britannique GW Pharmaceuticals a publié une série de résultats prometteurs pour leur nouveau traitement anti-épilepsie à base de CBD. Le médicament appelé Epidiolex utilise des extraits de cannabis, ou plus précisément le composé du cannabis cannabidiol (CBD) sous une forme purifiée. Non psychoactif, le CBD ne provoque pas d'effet « défonce ». En fait, ce composé curieusement positif contrecarre le THC (tétrahydrocannabinol, le composant « défonce »).

Epidiolex (selon le fabricant) a entraîné une réduction moyenne dans la fréquence des crises d'épilepsie de 50% parmi un groupe de 27 enfants et jeunes adultes. Apparemment, « 15% des patients étaient totalement libérés des crises après le traitement. Parmi les 9 patients souffrant du syndrome de Dravet, 3 ayant reçu de l'Epidiolex ont été libérés des crises d'épilepsie ».

Orrin Devinsky, directeur général du Comprehensive Epilepsy Center à l'Université de New-York, a déclaré « l'étude ouvert initiale sur l'Epidiolex a montré des résultats encourageants ». Cet optimisme prudent a été confirmé par GW Pharmaceuticals qui a qualifié ses résultats de « prometteurs » et qui a annoncé la planification des phases 2 et 3 des essais cliniques pour la deuxième moitié de l'année 2014.

Depuis des années, le cannabis est connu pour soulager tout une série de troubles médicaux, à la fois mentaux et physiques. Prenons les troubles de l'anxiété par exemple, ils représentent en fait les plus courants des troubles mentaux et ils affectent des millions de personnes dans le monde entier. Les personnes souffrant de tels troubles qui se sont tournés vers le cannabis ont vue leur symptômes totalement disparaître, ou significativement réduire. Des personnes souffrant de douleurs articulaires et musculaires ont également découvert que fumer du cannabis médical les aidait à diminuer fortement les douleurs et l'inconfort.

En raison du succès précoce mais néanmoins « brillant » du médicament, le régulateur américain de la Food and Drug Administration ou FDA a donné à l'Epidiolex la désignation de médicament orphelin et le bénéfice de la procédure accélérée. Cet enthousiasme pour le médicament, même du côté des instances officielles, est un changement de point de vue bienvenu : de quoi clouer le bec aux préjugés obscurantistes et aux idiots incultes. Mais l'heure n'est pas aux insultes, il est temps de révéler calmement qu'il pourrait y avoir une avancée majeure pour les personnes souffrant d'épilepsie dans le monde entier !

L'entrée en jeu des grandes compagnies pharmaceutiques provoque des résistances chez bien des défenseurs de la nature. Et ils ont raison, car des individus utilisant le pouvoir naturel de guérison du cannabis sont persécutés, alors que des produits du cannabis sont de plus en plus utilisés en tant que médicaments brevetés. La peur de voir le cannabis légal sous la coupe des grandes entreprises pourrait bien se réaliser, cependant, espérons que les innombrables bienfaits du cannabis médical provoqueront finalement sa légalisation complète.

comments powered by Disqus