L'Italie Lâche Du Lest Sur Le Cannabis Médical

Publié le :
Catégories : BlogCannabisEuropeLois sur les drogues

L'Italie Lâche Du Lest Sur Le Cannabis Médical

Comme le cannabis devient de plus en plus une substance acceptée et légale, de nombreux cultivateurs à but médical sont dans une zone juridique floue. L'Italie essaye de clarifier cette situation.

L'année dernière, une quantité monumentale de politiciens et législateurs italiens ont apporté leur soutien à un projet de loi qui avait pour but final la légalisation, taxation et régulation du cannabis dans le pays. Même si le processus est lent, il est en cours. La dernière information à nous parvenir est un soulagement pour les cultivateurs de cannabis médical, car le gouvernement retire de la liste des délits la culture du cannabis à but médical.

En remplacement, ceux qui auront été approuvés pour cultiver du cannabis s'exposeront uniquement à une amende au civil au lieu d'une peine de prison, s'ils ne respectent pas les conditions de leur autorisation de culture. Ceux qui cultivent à des fins récréatives font toujours face à des poursuites judiciaires s'ils sont découverts.

Actuellement, la consommation de cannabis est décriminalisée, mais la culture et la vente restent toujours un délit. Ceux qui cherchent à se procurer du cannabis médical doivent en acheter dans des pharmacies approuvées qui en importent depuis les Pays-Bas.

Le Ministre de la Justice a averti les futurs cultivateurs : « Ceci ne décriminalise pas la culture d'herbe sur sa terrasse. » Le but de cette décision, et la raison principale de la décriminalisation, est de soulager le système judiciaire italien déjà surchargé de délits mineurs. Les autres délits à être décriminalisés sont les actes obscènes et le fait de conduire sans permis.

Ce que nous montre tout ceci, c'est que bien que techniquement illégal, le cannabis n'est pas considéré par les autorités italiennes comme un crime sérieux – pas suffisamment grave pour justifier le gaspillage d'argent du contribuable pour essayer de continuer à le criminaliser.

Il est estimé que les Italiens consomment en moyenne trois millions de kilogrammes de cannabis par an, ce qui en ferait une source de revenu très lucrative pour le pays, si le cannabis en venait à être légalisé.

Quoi qu'il en soit, cette nouvelle récente montre une dynamique en direction de la légalisation. Les politiciens traînent les pieds, mais chacune de leurs avancées montrent qu'ils perçoivent de moins en moins le cannabis comme une menace. Il faut juste qu'ils se dépêchent et passent aux choses sérieuses !

 

         
  Josh  

Écrit par: Josh
Auteur, psychonaute et passionné du cannabis, Josh est l’expert maison de Zamnesia. Il passe ses journées niché dans la campagne, en se plongeant dans les profondeurs cachées de tout ce qui est psychoactif.

 
 
      De nos auteurs