L'armée italienne va bientôt récolter sa première culture de

Publié le :
Catégories : BlogCannabisLois sur les drogues

L'armée italienne va bientôt récolter sa première culture de

L'armée italienne fait pousser de l'herbe et l'heure de la première récolte approche.

En octobre dernier, nous avions rapporté comment l'armée italienne avait l'intention de cultiver du cannabis de qualité médicale dans une installation pharmaceutique militaire pour créer des stocks et faire baisser les coûts exagérés du cannabis médical. L'initiative, qui a été annoncée en septembre dernier, a pour but de cultiver 100kg de cannabis chaque année. La première récolte approche enfin et, au vu des choses, ils vont facilement atteindre leur objectif : des journalistes ont pu pénétrer dans les installations sécurisées de culture et ces cultures s'épanouissent sous les soins avancés des militaires. C'est l'heure de récolter de la super herbe de qualité militaire !

POURQUOI L'ARMÉE FAIT POUSSER DE L'HERBE ?

Le fait de donner le contrôle à l'armée de la production de cannabis médical pourrait sembler étrange, mais pour une substance qui souffre de tant de préjugés et qui est toujours classée comme substance illicite, c'est plutôt logique. Le cannabis est toujours techniquement illégal en Italie (même si cela pourrait bientôt changer). Le cannabis médical a été légalisé et la possession de petites quantités a été décriminalisée, mais la culture et la vente d'herbe sont toujours illégales. Et c'est pourquoi il n'y a pas d'accès facile au cannabis médical pour les patients ayant une véritable prescription. Le cannabis doit être importée des Pays-Bas en Italie et comme le coût n'est pas pris en charge par le gouvernement, les patients se retrouvent à devoir payer jusqu'à 35€ par gramme. C'est juste trop cher pour être une solution pratique pour de nombreux patients.

L'armée répond à tous ces problèmes ici. Ils peuvent garantir que le cannabis cultivé soit extrêmement sûr, protégé et cultivé avec une qualité médicale élevée, de quoi soulager les politiciens et les patients. Et comme elle peut en produire beaucoup, ceci donne aux patients italiens ayant une prescription pour du cannabis un accès facile et bon marché. Le colonel Antonio Medica a déclaré au Corriere della Sera : « le but de cette opération est de rendre disponible pour un nombre croissant de patients un produit médical qui n'est pas toujours disponible sur le marché, à un prix plus avantageux pour le consommateur ».

Selon le colonel, leurs efforts devraient faire baisser le prix du cannabis médical vers un minimum de 5€ par gramme, avec un coût en moyenne de 15€, ce qui le rendrait bien plus accessible.

Le contrôle absolu du gouvernement sur tout sujet (surtout avec l'implication de l'armée) peut faire peur, mais ils semble bien qu'il soit d'une grande aide pour les Italiens dans ce cas. Cela garantit que les patients puisse bénéficier de ce que le cannabis peut offrir, ce qui est toujours un bon point pour nous. Bien sûr, cela serait encore mieux si le cannabis était simplement légal et régulé, mais c'est toujours un pas dans la bonne direction. Puissent leurs récoltes être toujours abondantes.

comments powered by Disqus