Construire une serre souterraine à l'épreuve du froid

Publié le :
Catégories : BlogCannabisCulture du Cannabis

Construire une serre souterraine à l'épreuve du froid

Vous aimez faire pousser du cannabis en extérieur, mais vous êtes limité par un climat froid ? Alors pourquoi ne pas construire une serre souterraine !

Cultiver du cannabis en extérieur dans des régions froides peut être très difficile. Les jardiniers sont toujours à la recherche de nouveaux moyens pour pouvoir tirer le meilleur parti de leurs plantes, voire même cultiver pendant toute l'année.

Eh bien il existe une solution efficace, bien qu'un peu extrême : construire votre propre serre souterraine. Connues sous le nom de walipini, ces « trous », serres souterraines, ont été développées il y a plus de 20 ans dans les régions montagneuses et froides d'Amérique du Sud, pour permettre aux habitants de cultiver pendant toute l'année. Au contraire des serres traditionnelles, qui sont normalement constituées d'une armature en métal et de verre, matériaux coûteux, un walipini utilise les propriétés isolantes et protectrices de la terre, en combinaison avec l'énergie solaire passive du soleil, pour créer un environnement autrement impossible à obtenir.

Une serre normale, même si techniquement elle abrite les plants de cannabis dans son intérieur, une serre normale est toujours exposée aux éléments sur les côtés, ce qui rend difficile de conserver la chaleur pendant les mois d'hiver. Alors qu'une serre souterraine est enterrée sous la terre : l'exposition aux éléments n'est donc pas un problème et comme elle est entourée de larges couches de terre sur tous les côtés, elle peut utiliser l'inertie thermique pour garder le trou au chaud !

Construire votre serre souterraine

Même si un énorme trou dans votre jardin n'est pas ce qu'il y a de plus discret, un petit tout bien conçu peut l'être. Comme les principes de base de la construction restent les mêmes quelle que soit la taille, une serre enterrée peut être adaptée à toutes les situations. Et bonne nouvelle : elles sont peu coûteuses à construire, il ne vous faut que du temps et beaucoup d'efforts.

Il vous faut :

- De l'énergie, de la volonté et pouvoir faire un travail manuel

- Un revêtement de toit en plastique transparent

- De la terre pour pouvoir construire

Le principe de base est de creuser un rectangle d'au moins 2,5 mètres de profondeur (plus profond si vous voulez cultiver des variétés géantes). La largeur et la longueur du rectangle peuvent être décidées comme vous le voulez, mais le rectangle doit être suffisamment grand pour contenir confortablement tous les plants que vous voulez cultiver (et éventuellement des équipement).

La longueur du rectangle (le côté le plus long) doit être creusée pour faire face au soleil d'hiver : face au sud dans l'hémisphère nord et face au nord dans l'hémisphère sud.

Vous devez ensuite faire un mur de terre battue assez haut, du côté de la longueur arrière du rectangle, puis un mur de terre battue moins haut sur la longueur avant. Ceci permet de créer une bonne pente pour disposer votre revêtement de toit en plastique transparent. Pour garantir une pénétration optimale du soleil, le toit en plastique devrait être placé à un angle de 39 degrés à partir du mur arrière le plus haut .

Une fois que c'est fait, il vous faut alors construire des murs en terre sur les autres côtés du rectangle, pour créer un espace totalement enclos et fermé.

Votre propre micro-environnement

Une fois la construction terminée, vous avez votre propre petite poche de chaleur qui devrait vous permettre de cultiver des plants de cannabis même dans le plus froid des hivers. Grâce à l'abri, les rayons du soleil et l'inertie thermique de la terre, il suffit de très peu d'énergie pour pouvoir chauffer le trou souterrain !

Bien entendu, il vous faut prendre en compte des aspects tels que la ventilation, l'accès, le drainage, mais avec ces principes de base à portée de main, vous devriez pouvoir planifier et construire un trou qui répond à vos besoins. Il vous faut juste un peu d'ingéniosité et d'huile de coude ! Bonne chance !