Comment L'Humour et L'Esprit Allemand Façonneront-Ils Son Marché Du Cannabis


Dernière édition :
Publié :
Catégories : Art & CultureBlog

ICBC Berlin Cannabis


Il existe quelques endroits où la culture allemande et le cannabis commencent à interagir. Les Allemands sont non seulement ouverts à l'idée, mais trouvent le sujet souvent amusant. Sans oublier le fait que beaucoup d'entreprises allemandes d'ores et déjà établies dans cet espace semblent penser que toute la controverse autour est hilarante.

La réforme du cannabis est en cours en Allemagne. Malgré les stigmates supposés, les Allemands sont sur le point de surprendre le monde. Ils sont également sur le point d'accueillir la weed comme nulle autres cultures. S'il y avait un message bien clair annoncé par l'ICBC en avril, c'est celui-ci. La première conférence légitime sur l'industrie du cannabis à Berlin a établi ce fait.

Il y avait beaucoup d'Américains et de Canadiens à cette conférence. Néanmoins, les Allemands étaient présents en grand nombre. Leurs réactions vis-à-vis de la conférence étaient nuancées et intéressées et souvent assez amusées. Ils semblent également penser que toute l'agitation autour du marché allemand est assez amusante. Malgré les stéréotypes sur ce dernier point, les Allemands ont en réalité un vrai sens de l'humour. Il est même discernable par les étrangers qui y prêtent attention.

Cela débute directement avec l'attitude du gouvernement envers le développement du marché en premier lieu. Du moins, selon le site internet de Bpharm, l'appel d'offres pour les 10 premières licences de culture fut publié une semaine avant que quiconque eut ouïe dire de l'histoire. C'est également, malgré le clair intérêt international, uniquement publié en allemand. Cela favorise par définition les entreprises allemandes possédant d'ores et déjà un réseau international établi. Cela explique surement pourquoi le gouvernement allemand à choisi de publier l'appel d'offres quand ils l'ont fait. Ils savaient que les meilleurs producteurs étrangers seraient à Berlin.

S'ajoute à cela que le seul officiel allemand avec de l'expérience réglementaire qui avait été planifié pour un discours à décliné l'invitation. La raison officielle ? Il avait eu un mauvais rendez-vous au dentiste. La véritable raison ? Peut-être était-ce d'éviter tous ces supporters nationaux ambitieux et délaissés ? Tout ce qui mélange réglementations et dentistes devraient-être évités dans tous les cas. C'est comme ça que fonctionne le cerveau allemand.

Cela n'est peut-être pas un signe de " l'humour" allemand. Cependant, c'est bien un moyen de montrer où les esprits se dirigent dans ce marché.

Cela étant dit, ceux qui cultivent des plantes plutôt riches en THC ne sont pas les seuls inspirés en ce moment.

LA MERCEDES-BENZ DU VAPOTAGE

Storz and Bickel sait comment rire des stéréotypes allemands jusqu'à les encaisser à la banque. Cela inclut les malentendus autant pour l'humour national que pour la weed elle-même. Le lancement de la compagnie avant le vapotage était tendance. Dès le début, la compagnie a adopté une attitude très germanique autant pour le marché étranger que pour le marché technologique. 90 % de leur marché était ailleurs. Néanmoins, même en Allemagne, la compagnie à commencé à établir une réputation scientifique dominante. Ils ont même commencé à gagner des récompenses pour l'extraction et le chauffage. The Volcano est devenu le vaporisateur de premier choix pour toute une génération de stoners.

Storz and Bickel Vaporisateurs

Aujourd'hui, la compagnie est dans le marché des vaporisateurs mobiles et médicaux. En Allemagne, cela veut également dire que leurs produits seront considérés comme des outils thérapeutiques. Ils sont en train de développer un marché national où leurs produits sont couverts par la sécurité sociale.

Cela leur donne matière à en rire.

Cela vaut également pour leur motivation de base à vouloir entrer dans ce marché. Si vous discutez avec leurs partenaires fondateurs, tout cela semble si simple en rétrospective. " Nous savions que la preuve était là quelque part" auraient-ils dit. Même si leur premier marché était étranger.

LA TECHNOLOGIE DERRIÈRE LA WEED THÉRAPEUTIQUE

Storz et Bickel n'est pas la seule entreprise allemande établie dans une position intéressante ces derniers temps. Peu importe qui obtient les licences de culture. VTA est une autre compagnie allemande sur le devant de la scène de l'extraction de cannabis. Cela grâce à la technologie d'ores et déjà inventé sur le marché. Root Sciences est une compagnie américaine avec un bureau canadien. Ils ont incorporé cette technologie comme une partie vitale de leur stratégie. Ils sont actuellement en train de distribuer des extracteurs VTA partout dans le monde. La compagnie elle-même positionne sa marque dans le commerce de l'extraction et de la distillation.

Les représentants de la compagnie qui faisaient une démonstration de leur équipement pendant l'ICBC présentaient de bonnes intentions si ce n'est même de "l'humour". Ils avaient également une certaine fierté qui fit rire beaucoup de personnes. Ils comprennent bien que le marché allemand est sur le point d'accroître. Leur technologie à des chances d'en faire partie. Mondialement.

Les résultats et les données scientifiques ne sont pas pour la plupart des Allemands quelque chose dont on rigole. Ils aiment les machines qui peuvent en faire de même. Incorporez tous ces ingrédients dans la même pièce additionné à des Allemands et vous entendrez souvent des rires teutoniques.

OÙ SE POSITIONNENT LES CULTIVATEURS DE CHANVRE DANS TOUT ÇA ?

Les producteurs Allemand de chanvre occupent une place fascinante en ce moment. En fait, faire pousser du chanvre n'a jamais cessé d'être d'actualité. Comme en Autriche, le chanvre y a été produit industriellement pendant longtemps. Il est utilisé à des fins précises telles que des vêtements, des cordes ou de l'huile. Ce qui a permis aux producteurs de s'établir légalement. De plus, le chanvre industriel à été utilisé pour produire l'huile de CBD en Europe. Le résultat est un produit avec une concentration plus basse en CBD.

Cultiver Cannabis Allemange

En dépit de tout cela, les cultivateurs de chanvre se trouvent désormais dans une position intéressante. Il y avait déjà quelques cultivateurs de chanvre bien établis à Berlin. Ils n'ont pas tous arboré un sourire à l'ICBC. Mais beaucoup d'entre eux étaient visiblement très satisfaits.

Beaucoup d'entre eux ne souhaitaient pas changer radicalement de parcours. Certains ont montré de l'intérêt dans les nouveaux développements. La plupart étaient hésitants au sujet d'être trop publiquement enthousiastes par rapport à l'appel d'offres en attente. En réalité, au moins plusieurs d'entre eux ont une chance de pouvoir être impliqués dans cette offre s'ils acceptent de faire un partenariat avec une entreprise étrangère.

LES CULTURES THÉRAPEUTIQUES D'EXTÉRIEURS SERONT-ELLES AUTORISÉES ?

La courte réponse à cette question est : sûrement que non. Ceci n'est pas une tentative d'humour.

Croissance interdite à l'extérieur Cannabis

Il existe une grande question en attente pour les cultivateurs de chanvre allemand en ce moment. Cela montre la marge si ce n'est un temps de transition que le gouvernement allemand compte leur laisser. Cela commence avec l'accès au capital afin de transformer radicalement les opérations de culture déjà existantes. Le gouvernement allemand aura surement besoin de la capacité d'un opération de culture d'intérieur. Il a déjà accès à la même chose. Les entreprises canadiennes importent actuellement des cultures thérapeutiques de toutes les cultures d'intérieures. L'accès à la terre et les saisons qui passent favorisent le développement des installations de culture d'intérieur pour l'usage thérapeutique. Il en va de même pour le contrôle de la pureté des espèces.

Mais parmi toutes les questions au sujet des développements futurs et des partenariats stratégiques, une chose était limpide à l'ICBC. La réforme médicale est en marche en Allemagne. Et les Allemands se tâtent à donner leur approbation si ce n'est leur humour sur cette page de l'histoire mondiale de la médecine.

 

         
  Marguerite Arnold  

Écrit par: Marguerite Arnold
Avec des années d’expérience de l’écriture, Marguerite consacre son temps libre à explorer le secteur du cannabis et les développements du mouvement pour la légalisation.

 
 
      De nos auteurs  

Produits Connexes